Partager

Quelques minutes avant son départ de Bamako, le président ghanéen , John Kufuor, en compagnie de son hôte malien, ATT, a animé un point de presse, dans l’après – midi d’hier, mercredi 13 décembre, dans la salle des banquets du palais de Koulouba. Il s’est dit émerveillé par la gentillesse des personnes rencontrées et n’a pas manqué de louer la paix et la stabilité qui règnent au Mali.

A l’issue de la visite de 72 heures du président ghanéen, John Kufuor, au Mali, les deux ministres des Affaires Etrangères ont signé un communiqué conjoint. C’était dans l’après – midi du mercredi 13 décembre, dans la salle des banquets de Koulouba, sous l’œil vigilant des présidents Kufuor et Touré.

Y étaient présents le Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga, certains de ses ministres et les membres de la délégation ghanéenne. C’est devant ces personnalités que le ministre Moctar Ouane a lu le communiqué conjoint. Il ressort de ce document que « les deux chefs d’Etat ont exprimé leur volonté de développer et d’intensifier la coopération entre les deux pays dans les domaines politique, économique, social, culturel et scientifique« .

De même, ATT et Kufuor ont lancé un appel à tous les Etats membres de l’organisation ouest africaine en vue de l’application effective du schéma de la CEDEAO sur la libéralisation du commerce et du Protocole relatif à la libre circulation des personnes et des biens.

Ils ont également échangé sur les questions touchant la sécurité et le développement du continent et se sont félicités de leur identité de vue. Au titre de l’intégration africaine, ils ont réaffirmé leur détermination à œuvrer à la réalisation de cet idéal. Aussi, ont-ils exprimé leur soutien au NEPAD en tant qu’alternative africaine crédible pour le développement intégré du continent.

Les deux présidents ont exprimé leur ferme volonté d’impulser une nouvelle dynamique à la coopération Mali – Ghana.

Enfin l’hôte d’ATT lui a adressé une invitation à effectuer une visite d’Etat en République du Ghana. Très sobre, la cérémonie a pris fin par un point de presse, animé par les deux présidents.

A la question de savoir comment impulser concrètement la coopération entre les deux pays ? ATT de répondre que :  » Nous partageons plusieurs espaces politiques, des idéaux communs de démocratie, de bonne gouvernance et nos deux pays viennent d’être élus au Millenium Challenge Account. Nous avons une importante communauté malienne qui vit au Ghana.

Nous allons l’organiser, l’impliquer dans le développement du pays à travers des appuis. Le Ghana a également un nombre important de ses ressortissants au Mali. Il pourrait faire la même chose. Ce n’est pas tout. Dans le domaine de l’agriculture, on peut échanger des expériences. Idem pour le secteur minier.

De plus, le Ghana a accordé une superficie importante au Mali sur le port de Tema. Cela facilite les échanges commerciaux entre nos deux pays qui seront davantage renforcés
« .

ATT a également laissé entendre que les deux pays pourraient réactiver les vols réguliers entre Bamako – Mopti – Ouagadougou et Koumassi. De même, à en croire le chef de l’Etat malien, la route Gao – Ansongo – Labbezanga – Niamey pourrait s’étendre au Ghana via le Burkina. Le même schéma est possible avec la route du poisson ( Badiangara – Ouagadougou).

Pour sa part, le président Kufuor, répondant à une question portant sur le souvenir qu’il garde du Mali, a déclaré :  » J’ai rencontré au cours de mon séjour des gens merveilleux. Ils sont gentils, pleins d’amitié. J’ai rencontré les leaders religieux et les familles fondatrices de Bamako. Cela m’a beaucoup plu. La paix et la stabilité qui règnent au Mali m’ont aussi beaucoup frappé. Je constate également que le Mali a le taux le plus bas de criminalité en Afrique occidentale. Que Dieu bénisse le Mali « .

Chahana TAKIOU

14 décembre 2006.