Partager

Questions sur le coton, la signature de la charte du parlement des ACP, les négociations sur les accords de partenariat économique (APE), ont été débattues durant ce point de presse.

Pour Mme Webster,  » Le bilan de la 9ème session de l’Assemblée Parlementaire Paritaire ACP/UE est globalement satisfaisant. Nous avons voté l’ensemble des amendements. Nous nous sommes prononcé sur les sujets relatifs à la situation au Soudan, la gestion d’après conflit dans les régions du Grand Lac « , a-t-elle affirmé.

Suite aux interventions du commissaire européen au développement et à l’aide humanitaire, Louis Michel et son homologue chargé du commerce Peter Mandelson, parlementaires de la 9ème session, ont été éclairés sur la position de l’UE par rapport au coton et les accords de partenariat économique (APE) dont l’objectif est de créer les conditions du développement des pays ACP, ainsi que les objectifs du Millénaire, selon Mme Webster.

L’UE n’est pas opposé à une éventuelle augmentation de l’enveloppe réservée à l’appui aux ACP, au renforcement de leur capacité avant la mise en œuvre des instruments des APE, selon Mme Kinnock.

Renforcer leur union dans le cadre de l’Assemblée parlementaire pour les ACP, est une nécessité selon le président de l’assemblée nationale du Mali.

Pour Mr Kéïta, l’Europe veut une Afrique qui gagne, un Pacifique qui gagne et des Caraïbes qui gagnent ; ainsi, pour les pays ACP, le moment est venu d’affirmer leur présence sur la scène internationale par leur capacité à apporter une contribution positive aux échanges universels.

Motion particulière a été adressée par le président de l’assemblée nationale, au président de la république, pour les efforts fournis dans le cadre de l’organisation de cette 9ème session de l’APP ACP/UE, qui du reste a été un véritable test réussi pour l’ensemble du peuple malien.

22 avril 2005