Partager

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi, fidèle à la tradition de la diplomatie chinoise, se rendra sur le continent africain pour son premier déplacement à l’étranger en ce début d’année 2009, a indiqué le ministère jeudi. Même si la Chine communiste entretient des relations politiques avec certains pays africains depuis longtemps, sa présence sur le continent s’est nettement accrue ces dernières années pour s’assurer des débouchés commerciaux et bénéficier des matières premières nécessaires à son économie. De plus, nombre de pays africains ont accueilli avec bienveillance cette coopération, qui, contrairement aux anciens colonisateurs occidentaux ou aux Etats-Unis, ne conditionne pas son aide à une bonne gouvernance, ni au respect des droits de l’Homme. En 2006, Pékin a organisé en grande pompe un sommet chino-africain avec 48 nations représentées et 41 chefs d’État ou de gouvernement. La Chine y avait annoncé son intention de doubler son aide au continent d’ici à 2009 et de lui accorder des prêts à taux préférentiels. (Afp)