Partager

Les travaux du 15è congrès de la Fédération Internationale de Basket-ball-Afrique (Fiba-Afrique) se sont tenus à Bamako les 18 et 19 juillet 2010, dans la salle Djéli Baba Sissoko du Centre International de conférences de Bamako (Cicb). Ils ont été cochés par le renouvellement du bureau de l’instance dirigeante du basket-ball africain.

Depuis quelques temps, le sport, de façon générale et le Basket Ball en particulier, enregistre des résultats remarquables au Mali. Des performances qui l’ont hissé sur les plans sous régional et africain. Ces avancées très remarquables ne sont pas passées à l’insu de la Fédération internationale de Basket-ball Afrique (Fiba-Afrique).

Fort de ces constats, elle a attribué l’organisation de son 15è congrès au Mali. Ledit congrès s’est tenu les 18 et 19 juillet 2010 au Cicb. Pour la circonstance, tous les pays africains qui sont membres de Fiba-Afrique ont pris part aux assises.

Le premier ministre, Modibo Sidibé, en présence du ministre de la jeunesse et des sports, Hamane Niang, du représentant de Fiba monde, Patric Bomade, et du président sortant de Fiba Afrique, Pr Alain Ekra de même que son secrétaire général Alphonse Billy et le président du comité national olympique et sportif du Mali, Habib Sissoko, a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux.

Le premier ministre Modibo Sidibé, ému que le Mali organise les assises du 15è congrès, a souligné que le Basket Ball constitue un puissant facteur de rapprochement entre les peuples et d’unité entre les communautés d’un même pays. «Sans conteste, le caractère spectaculaire unanimement reconnu du basket-ball en fait le sport collectif qui galvanise encore plus le public et les téléspectateurs du monde entier», a affirmé le PM.

Il a par ailleurs indiqué que le basket-ball au Mali est devenu une discipline majeure au regard des succès remportés aux plans sous régional et continental. Des performances qui sont le fruit du projet quinquennal proposé par ATT: le programme de développement économique et social (Pdes).

Pour terminer on intervention, le premier ministre a remercié Fiba Afrique pour avoir attribué l’organisation du 22è championnat africain de basket-ball féminin au Mali. « Je vous donne l’assurance que le défi de l’organisation sera levé par notre pays. Les infrastructures seront à temps prêtes pour le département de sport et la Fédération malienne de football.»

Auparavant, le président de la Fédération malienne de Basket-ball, Abdallah Haïdara, a remercié Fiba-Afrique d’avoir porté son choix sur le Mali pour abriter ce congrès. Il a également félicité Fiba-Afrique pour avoir honoré le président ATT par la plus haute distinction du Basket-ball africain : le trophée Ashry. «C’est le signe que Fiba-Afrique est l’un des plus grands creusets de l’intégration africaine », a-t-il fait savoir.

Le président sortant de l’instance dirigeante du basket-ball africain, Pr Alain Ekra, s’est réjoui des performances faites par le basket-ball africain ces dernières années.

«Ces résultats ont été atteints, grâce à l’effort qu’ont fourni toutes les fédérations nationales, les techniciens, les joueurs et arbitres. Pour continuer sur cette lancée, il faut qu’on ait plus d’infrastructures modernes, convenables et autres pour pouvoir rivaliser les grandes nations de basket-ball». Dans notre prochaine publication, nous reviendrons sur l’élection des membres du bureau.

Hadama B. Fofana

20 Juillet 2010.