Partager

Ils étaient environ une dizaine de ministres de la République du Mali à honorer, de leur présence, l’ambassade de la République Populaire de Chine à l’occasion de la célébration du cinquante septième anniversaire de la fondation de la Chine. C’était le jeudi 28 septembre dernier à l’ambassade de Chine au Mali.

Ils, ce sont Moctar Ouane, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Oumar Hammadoun Dicko des Maliens de l’extérieur, le Général Kafougouna Koné de l’Administration territoriale, Sadio Gassama de la Sécurité, Mamadou Clazié Sissouma de la Défense, Ahmed Diane Séméga des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Seydou Traoré de l’Agriculture. S’y ajoutent des responsables de partis politiques et du monde des affaires.

Dans son discours à l’assistance, l’ambassadeur de Chine au Mali, S E M Wei Wenhua a déclaré que « l’année 2006 revêt une grande importance dans l’histoire du développement des relations sino-africaines. Le gouvernement chinois a rendu public le document sur la politique de la Chine à l’égard de l’Afrique en début de l’année en cours. Le Président Hu jintao a effectué une visite dans trois pays africains en avril dernier. Le Premier ministre chinois Wen Jiabao, a effectué une tournée dans sept pays africains en juin dernier. Par ailleurs, le ministre des Affaires Etrangères chinois, Li Zhaoxing, a visité six pays africains dont le Mali en janvier dernier.
En novembre prochain, la Chine organisera le Sommet de Beijing et la troisième session de la conférence ministérielle du forum sur la coopération sino-africaine. Une série d’activités diplomatiques en direction de l’Afrique montrant pleinement la haute importance qu’attachent le gouvernement et le peuple chinois au développement des relations amicales sino-africaines et leur volonté de même que leur détermination à développer ces relations
« .

Parlant des relations sino-maliennes, l’ambassadeur de Chine au Mali a fait savoir qu’ « il existe une profonde amitié traditionnelle entre les peuples chinois et malien. Depuis l’établissement des relations diplomatiques, il y a 46 ans, les deux pays se vouent toujours respect et se traitent sur un pied d’égalité. La coopération entre les deux parties en matière politique, économique, culturelle, éducative et santé a donné des résultats fructueux. Les relations d’amitié et de coopération se sont promues fermement. Parallèlement, les entreprises chinoises reçoivent un bon accueil au Mali, elles ont apporté leur contribution à l’édification économique du Mali« . L’exemple le plus édifiant est celui du pont de Wabaria.

A rappeler que depuis sa fondation, la Chine nouvelle a enregistré des changements. Selon son ambassadeur au Mali, « au cours des 28 années de la réforme et de l’ouverture sur l’extérieur, la Chine a enregistré une croissance économique de 9,6% par an. Au premier semestre de cette année, on voit toujours sa croissance stable et rapide, le PIB a augmenté de 10% par rapport à la même période de 2005. Nous avons comme objectif de doubler en 2010 ce PIB par habitant de l’an 2000 et de quadrupler en 2020 le PIB de 4 000 milliards USD. En ce moment là, la Chine deviendra plus développée sur le plan économique, plus avancée sur le plan technico-scientifique et éducationnel et plus prospère sur le plan culturel, avec une démocratie plus perfectionnée. Ce sera donc une société plus harmonieuse où le peuple vivra dans une grande aisance » a conclu Son Excellence Wei Wenhua, ambassadeur de Chine Au Mali.

Les Convives ont trinqué à la santé de la République Populaire de Chine.

Alassane DIARRA

02 octobre 2006.