Partager

Trois associations de Missabougou ont organisé une série d’activités pour commémorer le 57e anniversaire de la fête du 22 septembre.
Les jeunes de Missabougou ne sont pas restés en marge de la célébration du 22 septembre. Trois associations de jeunes : l’Association pour l’épanouissement de la jeunesse de Missabougou (AEJM), l’Association pour la République de la jeunesse de Missabougou (ARJM) et l’Action Justice Combat (AJC), ont uni leurs forces pour rendre cette journée mémorable dans leur quartier à travers des activités citoyennes.
Le matin aux environs de 8 h, les jeunes des trois associations ont organisé une montée des couleurs dans la cour de l’Ecole fondamentale de Missabougou, en prélude aux autres activités de la journée. Pour les organisateurs, la montée des couleurs est un signe de patriotisme et de dévouement pour le pays.

De l’école, les jeunes se sont transportés à l’Asaco pour des activités de salubrité. Ils ont  nettoyé les salles d’attente et de visite ainsi que les toilettes avant de planter des arbres dans les cours de l’Asaco et de l’école.

« Je suis comblé par le fait qu’on a pu organiser toutes ces activités pendant cette journée du 22 septembre. L’objectif est de rendre hommage aux pères de notre indépendance et apporter notre pierre à la construction nationale », a précisé Kassim Diarra, le président de la l’AJEM.

Il a souligné la grande part de responsabilité de la jeunesse dans le développement de notre pays. Conscientes de cela, les associations comptent aller plus loin pour jouer leur partition dans la construction du pays. Profitant de l’occasion, les jeunes du quartier ont été sensibilisés sur la consommation des stupéfiants.

Moctar Dramane Koné, Stagiaire

L’Indicateur du Renouveau du 26 Septembre 2017