Partager

Les jeunes noctambules ont eu du mal à se soumettre
au contrôle d’identité mené par les forces de sécurité
déployées à travers la ville.

Les populations ont
apprécié la ceinture de sécurité mise en place dans un
rayon de 45 km. Toute cette zone était sous contrôle
de nos forces armées et de sécurité.

le 22 septembre a permis aux populations de
bénéficier de nouvelles infrastructures sanitaires à
Sikasso.

Les hôtels ont fait le plein. Les promoteurs hôteliers
se sont donc tirées à bon compte. C’était la
queue-leu-leu devant les hôtels. Les promoteurs ont eu
du mal à loger tout ce monde.

Les prix des chambres
variaient entre 9 500 et 35 000 F cfa. Malgré tout,
les clients étaient à l’affut pour avoir une place.
Deux promoteurs nous ont confié qu’ils ont réalisé la
plus grande affaire de l’année.

En trois jours, ils
ont réalisé des chiffres d’affaires intéressants. Ils
ont salué la tenue d’un tel évènement qui est venu
leur rappeler les moments forts de la CAN 2002.

Les visiteurs se sont rués sur les produits locaux :
igname, patate douce, pomme de terre, pois sucré,
avocat, banane plantin. Tous voulaient revenir avec un
colis pour la famille et les amis.

Le prix des
produits a connu de ce fait une hausse vertigineuse.
Au finish le 22 septembre a créé de la valeur ajoutée
et diminué la pauvreté.

Tiémoko TRAORE

28 septembre 2005.