Partager

Depuis plus d’un mois, le monde assiste à une hausse de plus en plus inquiétante du nombre de contaminations au coronavirus, signe évidente d’une seconde vague de la « maladie du siècle » à travers la planète.

Afin d’éviter que les fêtes de fin d’année soient une aubaine pour le virus du Covid-19, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) tire la sonnette d’alarme. Elle invite particulièrement les pays africains au maintien des mesures de prévention.

Dans un communiqué publié jeudi 19 novembre dernier, l’Organisation mondiale a indiqué que courant les 28 derniers jours, 19 pays sur les 47 de la région africaine de l’OMS, ont signalé une augmentation de 20% de cas positifs à la Covid-19.

Comme facteurs de risque d’augmentation de la propagation de la Covid-19, l’OMS souligne les grands rassemblements et la mobilité des populations. « La saison des fêtes peut favoriser ces risques, résultant sur des évènements de super propagation », a-t-elle souligné.

Afin de prévenir ce risque, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle les pays à  rester extrêmement vigilants en respectant les mesures barrières édictées surtout en période de fêtes de fin d’année.

A. TRAORÉ

Source: L’Essor