Partager

Les troupes africaines et la force Serval engagées au Mali étaient hier dimanche à l’honneur sur les Champs-Elysées à Paris pour le défilé militaire du 14-Juillet. C’était en présence du président français François Hollande entouré de son homologue Dioncounda Traoré invité d’honneur, du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon et des ministres de la défense de treize pays africains qui ont participé aux opérations de reconquête du nord du Mali.

C’est un détachement d’une soixantaine de soldats maliens sous la conduite du lieutenant-colonel Elysée Dao qui a ouvert le défilé sur les Champs-Elysées. Il a été suivi par les représentants des treize pays composant la Misma, la Mission internationale de soutien au Mali. Ces éléments furent à leur tour suivis d’un détachement de la Minusma, soit une cinquantaine de casques bleus de l’ONU également chargés d’assurer la sécurité au Mali depuis le 1er juillet.

Chacun des six régiments français participant à l’opération Serval au Mali ont aussi pris part au défilé sur le pavé et dans les airs.

Plus de 3000 soldats français sont présents au Mali pour faciliter la bonne organisation de la présidentielle du 28 juillet sur l’ensemble du territoire national.

Les autorités maliennes ont dans la mouvance du 14 juillet tenu à rendre un vibrant hommage aux autorités françaises pour leur engagement au Mali. Samedi dernier, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian et celui des Affaires étrangères, Laurent Fabius, ainsi que plusieurs officiers supérieurs français ont été décorés de l’ordre national du Mali.

Quant au président français François Hollande, il sera décoré aujourd’hui à Paris des insignes de Grand Croix de l’ordre national du Mali par Dioncounda Traoré.

ABDOULAYE DIARRA

15 Juillet 2013