Partager

La Cité des Balanzans va vibrer du 1er au 4 février sous les couleurs du Festival sur le Niger qui s’est donné pour mission de contribuer au développement d’un tourisme durable, en sauvegardant les richesses culturelles et naturelles. Le principal thème retenu cette année est : “Tourisme et Emploi, Culture et Emploi”.

Les organisateurs ont animé hier une conférence de presse à la Maison du Partenariat sous la présidence du promoteur Mamou Daffé entouré de Mamadou Fanta Simaga, du Direction Régional de l’OMATHO de Ségou, Madani Niang.

Démarré en 2005, le Festival prend de l’ampleur d’année en année. Pour cette troisième édition, plusieurs activités sont prévues, a dit Mamou Daffé.

FORUM

Il a pour thème : “Jeunes et Emploi”, il sera animé par plusieurs personnalités dont Dr Bassary Touré, Me Mamadou I. Konaté, Dr Dramane Haïdara, Ronsard Kouakou Yao, Boubacar Doumbia, Idrissa Ly.

Il y aura aussi une exposition d’art car, l’objectif visé par les organisateurs est de faire de Ségou, la capitale du Bogolan. En plus des expositions des artistes plasticiens de la sous-région, des artistes plasticiens d’autres continents exposeront sur le thème du Bogolan contemporain.

Il y aura aussi la foire artisanale et la foire agricole. Cela donnera l’opportunité à nos artisans et agriculteurs de vendre leurs produits et de se faire connaître sur le marché international.

LES RETOMBEES

Les conférenciers ont parlé des retombées du Festival, tous les secteurs de l’activité économique le ressentent (hôteliers, restaurateurs, artistes, éleveurs…).

Le budget du festival est arrêté à 176 millions de FCFA. Aussi, les festivaliers seront hébergés par des familles.

Le Festival sur le Niger vous ouvre une nouvelle fois les portes de Ségou et vous offre un spectacle unique sur le fleuve et ses berges, les 1er, 2, 3, et 4 février 2007.

MANIFESTATIONS TRADITIONNELLES “Ségou accueille Sikasso”

Les troupes traditionnelles dévoileront la grande richesse culturelle de nos rites ancestraux, occasion unique de découvrir ces fêtes qui tendent à être oubliées et auxquelles le festival donne un espace d’expression, nouveau. Cette année, la région invitée est Sikasso.

EXPOSITIONS D’ART “SEGOU, CAPITALE DU BOGOLAN”

Les expositions d’Art auront comme thème “Bogolan, hier et aujourd’hui” et seront au nombre de trois avec un défilé de mode du bogolan réalisé par le centre Soroblé :
• Une Rencontre Internationale des Artistes Plasticiens de la sous-région, et la Galerie Kasobané exposeront sur le thème du Bogolan Contemporain ;
• Une exposition du groupe Benkadi et Sinignesigi de Ségou sur le bogolan traditionnel : “20 années d’expérience de création de bogolans” ;
• Une exposition du centre NDomo : “15 années d’expérience en création, formation et insertion des jeunes dans la confection de bogolan”.
Les artistes plasticiens exposants sont : Ismaël Diabaté, Thierno Diallo, Malick Touré, Kader Kéïta, Hama Goro, Yacouba Lam, Alou Doumbia, Youssouf Diarra, Issa Koné.

FOIRE ARTISANALE ET AGRICOLE

C’est là où se côtoient l’imagination et la créativité des artisans et agriculteurs de la région et de tout le pays.

Il y aura aussi des concerts sur le fleuve. Parmi les artistes invités, figurent entre autres, Habib Koïté, Toumani Diabaté, Les GO de Koteba, Doussou Bagayoko, Bassékou Kouyaté, Abdoulaye Diabaté, Vieux Farka Touré et son groupe, Papa G. Diarra, Mah Kouyaté N°2, Lobi Traoré et Joep Pelt, Néba Solo.

Mamadi TOUNKARA

25 janvier 2007.