Partager

Du 8 au 11 juillet 2016, Bamako, la capitale malienne a abrité la première édition du Festival international sur l’éducation et la culture organisée par l’Université des lettres et des sciences humaines de Bamako en partenariat avec l’ONG DORE EDUCATION AND CULTURAL EXHANGE. La cérémonie d’ouverture qui a eu lieu le vendredi 8 juillet 2016 dans la salle Aula Magna sur la colline de Badalabougou (ex Flash) était placée sous la présidence du recteur de l’Université des lettres et des sciences humaines de Bamako, Pr Maki Samaké, en présence de l’ambassadeur de la Grande Bretagne au Mali, Obe jo Adamson et de nombreuses autres personnalités.

Le festival international sur l’Education et la Culture est une activité éducative et culturelle initiée par l’ONG «DORE EDUCATION AND CULTUTAL EXCHANGE ». Cette première édition a été marquée par des conférences débats sur divers thèmes, des prestations d’artistes de renom comme Nahawa DOUMBIA, l’ensemble instrumental, et des visites dans les instituts d’enseignement supérieur et sur les sites touristiques comme Fanfanra à Siby, le Champ de bataille du Woyowayanko, la grotte préhistorique de Koulouba , le Musée national.

Cadre de rencontres et d’échanges entre professeurs et étudiants des grandes écoles, ce festival international de quatre jours aura permis de valoriser le secteur du tourisme avec la mobilisation de nombreux touristes européens pour le Mali et du coup booster l’éducation malienne en incitant les jeunes à l’apprentissage de la langue anglaise. A travers ce festival, DORE EDUCATION AND CULTURAL EXCHANGE compte instaurer un échange culturel entre les artistes maliens (plasticiens, dramaturges, danseurs, maroquiniers, sculpteurs …) et les artistes britanniques.

Pays très riche sur le plan culturel et touristique, le Mali a été choisi par la promotrice Mme PERRY Marie DORE, guinéenne d’origine pour abriter cette première édition. L’objectif recherché selon elle, est de faire de l’anglais une langue parlée par beaucoup de personnes, notamment les fonctionnaires et les particuliers au Mali. « Notre vision est d’élargir nos services pour promouvoir les échanges culturels entre le Royaume-Uni et l’Afrique en général, et la République du Mali en particulier », a déclaré Mme Perry Anne Marie Dore, Directrice et la fondatrice de Dore Education and Culture Exchange. Dore Education and Culture Exchange (Dore) a pour but de fournir des services aux particuliers et aux établissements d’éducation en facilitant les demandes de visas pour les étudiants ainsi que les échanges culturels entre le Mali et le Royaume-Uni, a souligné Jule Dore, coordinateur national de l’ONG.

Elle vise, dit-il à développer la coopération entre le British Council, les écoles et les universités du Mali. selon le coordinateur national, Dore a pour objectif premier de fournir des services aux étudiants, aux artistes et aux jeunes espoirs du football du Mali pour leur permettre de venir au Royaume-Uni dans le but d’étudier, d’exercer leur passion et de participer aux essais et aux entraînements pour les clubs de football. Pour sa part, le recteur Maki Samaké a fait savoir que la langue Anglaise est une nécessité.

Aguibou Sogodogo

15 Juillet 2016