Partager

Le Festival du Théâtre des Réalités qui est un acte porteur d’espoir va démarrer le premier décembre. “Dans un monde déchiré par des guerres, des conflits, le Festival va regrouper des artistes, des acteurs et hommes de culture pour discuter des préoccupations des nations”, a dit le Directeur du Festival Adama Traoré.

“Changé en échangeant”, c’est le thème retenu pour cette 8ème édition.

Pour cette année, plusieurs innovations seront apportées et le Festival se déroulera du 1er au 7 décembre. “Un tissu blanc pourrait être un linceul, coloré, il est un tapis. Tous, nous devons nous battre pour la biodiversité, nous devons nous engager pour la diversité culturelle”, a dit Adama Traoré.

Toujours dans la même lancée, il a martelé que toute culture qui n’est pas incompatible avec les droits de l’homme doit avoir le mérite d’exister. Changeons en échangeant pour nous enrichir mutuellement, telle est la conviction du Directeur.

UN RESEAU DE SOLIDARITE EN PLACE

Pour cette édition, un réseau de solidarité est déjà mis en place. Il sera décentralisé et le Festival sera présent dans les villes de Bougouni, Koutiala, Sikasso, Bobo, Ouagadougou.

Plusieurs compagnies seront présentées cette année, entre autres : Nana Triban (Abidjan), Oboubamdulle (France, Acte Sept), Arpenteurs, (Suisse, Acte Sept, la Compagnie Théâtre Musicale Possible (Belgique), Agbo N’Koko (Bénin), Escale et Aktien Théâtre (France/Togo).

En marge du festival, un atelier est organisé à l’attention des journalistes culturels. Cette session a débuté le lundi dernier.

Mamadi TOUNKARA

27 novembre 2006.