Partager

En raison de la crise, l’équipe du Festival au désert a décidé de maintenir une action en 2013, mais sous une forme nouvelle, celle d’une caravane itinérante.

Initialement prévue à Tombouctou, la Caravane au désert à cause de l’occupation des trois régions du nord se tient sous une autre forme cette année. L’équipe du Festival au désert a décidé de maintenir une action en 2013, mais sous une forme nouvelle, celle d’une caravane itinérante.

Il sera ainsi les 8 et 9 février 2013, à Kobeni, en Mauritanie à 15 km de la frontière avec le Mali sur la route internationale qui relie Nouakchott à Bamako en passant par Nioro du Sahel. Le 14 février à Ségou au Mali dans le cadre du Festival de Ségou. Le 16 février à Bamako au Mali dans le cadre du Festival du Mali. Les 20-21-22 février, la caravane se présentera à Oursi au Burkina Faso à 350 km au nord-est de Ouagadougou. Ce sont les 3 jours traditionnels du Festival au Désert.

Ce n’est pas tout, car du 1er au 3 mars, les caravaniers sont attendus à Sélingué au Mali dans le cadre du Festival international de Sélingué. Une deuxième caravane partira de Tamanrasset, en Algérie pour rejoindre Niamey, au Niger, pour finalement se réunir avec la première caravane à Oursi, au Burkina Faso pour fêter ensemble les 3 jours du Festival au désert. Les dates de cette deuxième caravane ne sont pas encore fixées.

Le Festival au désert est conçu dans la pure tradition de nos ancêtres, ceux du désert qui organisaient après les fêtes de ramadan et de Tabaski des manifestions grandioses appelées Takoubelle et Temakalite, respectivement dans les régions de Kidal et Tombouctou.

A. S.

28 Octobre 2012