Partager

Suite à des différends opposant les populations du quartier de Sirakoro Dounfing à l’ancien l’imam de leur grande mosquée, Gaoussou Cissé, depuis le 22 septembre 2012, les autorités viennent de fermer provisoirement ce lieu de culte. Rappelons que cette décision avait déjà été exécutée par le chef de village, Lamine Niaré avant que quelques individus ne viennent ouvrir de nouveau, la mosquée le samedi 22 septembre dernier. C’est ainsi qu’un huissier de justice accompagné de quelques éléments de la police du 3ème arrondissement ont procédé à la fermeture de cette mosquée hier matin et ce pour la deuxième fois en moins d’une année.

Rappelons qu’il y a de cela quelques mois, l’ancien imam de la mosquée de Sirakoro Dounfing en la personne de Gaoussou Cissé a eu des démêlés avec quelques habitants de ce quartier suite à la vente d’une parcelle sise dans l’enceinte du cimetière. Par la même occasion, un clan s’est dressé contre le chef de village, Lamine Niaré et a décidé de ne pas le reconnaitre comme chef du village de Sirakoro Dounfing. Ce dernier n’avait fait qu’exécuter des instructions contenues dans une lettre adressée par les autorités portant la fermeture provisoire de la mosquée. Le fait pour lui d’avoir accepté d’obtempérer a engendré des divergences entre lui et les villageois. D’ailleurs, n’eut été l’intervention des éléments de police du 3ème arrondissement, le pire serait sans doute arrivé.

Les autorités municipales et l’AMUPI ont été associées à la gestion de ce dossier pour trouver une solution idoine. Malgré l’intervention de toutes ces parties, la tension était toujours électrique dans le quartier Sirakoro Dounfing. Le samedi 22 septembre 2012 à l’aube, un groupe de fidèles a décidé unilatéralement la réouverture de ce lieu de culte et continué d’y faire des prières au mépris de la décision de fermeture provisoire. Les prières sont dirigées par l’imam, Dramane Traoré, intronisé après qu’une partie des fidèles ait poussé l’imam, Gaoussou Cissé vers la sortie. C’est donc en exécution de cette lettre que l’huissier qui détient la gestion du dossier a procédé à la fermeture de la mosquée hier matin.

Les populations semblent ignorer les raisons pour lesquelles, cette mosquée a été fermée d’autant plus que les divergences paraissaient aplanies. A en croire un ancien imam, Gaoussou Cissé était revenu à de meilleurs sentiments car il priait tous les jours dans cette mosquée et rendait souvent visite à son rival, Dramane Traoré récemment intronisé imam.

Cléophas TYENOU

31 Mai 2013