Partager

Bâtie sur une superficie de 10 hectares, la ferme piscicole Boubacar Diallo, située dans la Commune rurale de Baguineda, ne pouvait pas restée sans intérêt pour le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Moussa Léo Sidibé, qui s’y est rendu avec une forte délégation de son département, samedi. Avec l’usine de fabrique d’aliments bétail, volaille et pisciculture pour un investissement de près de 1,5 milliard de Fcfa, il s’agit sans doute d’un géant malien de l’agro-business.

Avec une capacité de production de 3 à 10 millions d’alevins, une production de 600 tonnes de gros poissons prévue pour la première année et 1 500 tonnes les années suivantes, comme indiqué par Mme Diallo Aminata Diallo, Directrice commerciale de l’entreprise, la réalisation a émerveillé le ministre qui a vu dans cette ferme un outil dans la lutte contre le chômage et la pauvreté.

Pour faire complet, en appui à la pisciculture, le promoteur Boubacar Diallo a installé une usine de production d’aliments bétail, volaille et pisciculture qui est opérationnelle depuis fin 2011. Avec une capacité de production de 10 000 tonnes par an, les matières premières utilisées par l’usine sont le maïs, le tourteau de coton et d’arachide, le poisson, les coquillages, le super sable etc.

Pour réussir les objectifs qu’elle s’est assigné, la ferme piscicole Boubacar Diallo dispose d’une écloserie de 10 millions d’alevins par an, de deux unités de transport d’alevins de 70 000 et 40 000 unités, de 50 bassins en béton armé, de 20 étangs naturels de 40 mètres sur 30, de 12 étangs naturels de 10 mètres sur 20, de 24 cases flottantes et de 2 camions frigorifiques de livraison. Le tilapia ou ntèbin et le clarias ou manogo sont les deux variétés produites par la ferme.

Le ministre Moussa Léo Sidibé a salué le promoteur pour cette réalisation sur fonds propres. « Vous pouvez compter sur le gouvernement que je représente ici car ce que vous avez fait est patriotique. C’est par des initiatives aussi volontaristes que nous allons développer notre pays. C’est pourquoi, je demande à d’autres citoyens de s’inspirer de l’exemple de Boubacar Diallo », a dit le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche.

B. Daou

29 Mai 2012