Partager

Le directeur du Service social des armées, le colonel-major Bréhima Samaké, a présidé, hier dans les locaux de la structure, la cérémonie de remise de kits d’accompagnement à 25 femmes veuves des militaires.

Cette cérémonie était couplée à la remise de matériels pour la formation de transformation de pâte d’arachide au profit de 50 femmes des militaires et paramilitaires. Ces kits d’accompagnement remis aux veuves des militaires qui ont suivi la formation sur la transformation des produits agricoles dans la spécialité «Atièkè» au Centre agro-alimentaire de Siby, ont été offerts par le gouvernement, à travers le ministère de l’Entreprenariat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

Ce geste est le fruit du partenariat entre ce département et le ministère de la Défense et des Anciens combattants qui travaillent en parfaite symbiose pour le bien-être des militaires et leurs familles. Ces équipements sont, entre autres, composés de dix bassines plastiques grandes, deux machines broyeuses, 40 mètres de tissus de séchage et de 4 couscoussiers.

Pour Fatou Dissa, porte-parole des veuves militaires, cette formation est très pertinente et leur a aussi permis de consolider leurs connaissances, de confirmer leur passion sur le choix du produit à  transformer. Mais aussi de développer et d’approfondir leurs connaissances techniques. «C’est la phase de l’atteinte de notre objectif qui est la création de notre entreprise», a-t-elle souligné, tout en précisant que les kits d’accompagnement leur permettront d’être autonomes financièrement.


Quant au projet de  transformation de la pâte d’arachide qui est une activité génératrice de revenus, elle est initiée et financée par la direction du Service social des armées (DSSA) pour permettre à ces femmes d’avoir une autonomie financière. Les matériels sont composés exclusivement de kits pour apprenants qui sont 20 sacs d’arachide, 10 barriques et foyers de grillade, 50 vans en plastique, 10 baignoires, etc. Pour un coût global de 2, 3 millions de Fcfa.

La représentante des 50 femmes des militaires et paramilitaires, Mme Ouattara Ramata Daikité, s’est réjouie de l’acquisition de ces matériels de transformation qui pourront les aider à accroitre leurs revenus. Le premier responsable de la DSSA a invité les bénéficiaires des kits d’accompagnement à lancer leurs activités. «Prenez en soin et utilisez les à bon escient, afin d’assurer votre autonomie financière et être des soutiens pour vos familles», a encouragé le colonel-major Bréhima Samaké.

Jessica Khadidia DEMBELE

SOURCE : ESSOR