Partager

La fédération malienne de scrabble a tenu le week-end dernier, la cérémonie de lancement de ses activités 2007 à la maison des jeunes de Bamako.

Dans son discours d’ouverture, la présidente d’honneur Mme Sy Kadiatou Sow dira que le scrabble est un jeu intellectuel qui fait travailler les méninges. On apprend à être patient et tolérant. Elle a invité les jeunes filles à plus de participation, étant donné que leur absence a été remarquée lors des éditions précédentes. Elle a lancé un vibrant appel aux éventuels sponsors pour leur soutien, tout en félicitant le Directeur de la maison des jeunes pour son courage, sa disponibilité et la mise à disposition gratuite de la maison des jeunes.

Pour sa part, le président de la fédération malienne de scrabble (FMAS), M. Brama Kabalaba dira: “on a besoin de ce jeu pour renforcer l’éducation de base. C’est un évènement panafricain très important pour le Mali. Il permet le brassage des cultures et est très instructif”.

La première édition s’est tenue en 2004 au niveau national avec beaucoup de participants au centre culturel français. C’est dans ce cadre qu’une très jeune fédération qui regorge des milliers de sympathisants est née.“La FMAS est aussi membre fondateur de la fédération africaine de scrabble.” déclare t-il.

Ses remerciements sont allés d’abord à l’endroit de la maison des jeunes pour l’apport moral, humain, et technique et ensuite au ministère des sports.

Les sources de financement de la FMAS sont diverses. Elle les tire de la vente des cartes de membres et des cotisations mensuelles payées par les membres soit, de la ligue, soit de la fédération. Il y a également l’apport des personnes de bonnes volontés. L’Etat la soutient sur le plan technique.

La FMAS existe depuis 2004. Mais, elle a accusé un retard considérable avant d’obtenir un récépissé. Un retard dû au décret spécial qui oblige toute association sportive voulant mettre des ligues en place, du temps et des moyens financiers. Mais cela fut réalisé grâce à l’aide du ministère des sports. Le premier congrès s’est tenu le 1er juillet 2006 avec la mise en place du bureau. Et l’agrément ne fut obtenu que cette année 2007.

Ce jeu est présent dans toutes les régions du Mali. Le taux de participation des filles est faible à cause de la méconnaissance de celui-ci à l’intérieur du pays. Le 1er championnat national a eu lieu en 2004 avec le CCF et le carrefour des jeunes. Le Mali a participé, pour la 1ère fois au championnat mondial en 2005 en Suisse.

C’est un jeu panafricain qui se fait simultanément dans toute l’Afrique. Selon ses responsables, la FMAS de 2005 à aujourd’hui, connaît de plus en plus de participants mais aussi un concours admirable des médias.

Le siège de la FMAS se trouve à Magnambougou. Pour adhérer au comité, il faut d’abord accepter les statuts et règlements. Le bureau a un mandat de 5 ans renouvelable.

Hawa SEMEGA, Stagiaire

19 février 2007.