Partager

Deux candidats sont en lice pour remplacer le président sortant qui a décidé de ne pas se représenter : Mme Sangaré Aminata Keïta, l’actuelle 2è vice-présidente du bureau fédéral et Daouda Sogoba, candidat malheureux en 2009

La 18è session du Conseil national ordinaire de la Fédération malienne d’athlétisme (FMA) est prévue pour le 16 novembre prochain. Chaque ligue sera représentée par deux délégués. Après la cérémonie d’ouverture et la vérification des mandats, les délégués se pencheront sur la relecture des textes régissant l’athlétisme malien, l’insertion dans les statuts de la fédération d’un paragraphe intitulé Rapports internationaux envoyés par l’IAAF (Association internationale des fédérations d’athlétisme) et la validation de l’affiliation des nouveaux clubs que sont l’AS AK, l’US San et le Centre olympique de Lafiabougou (COL). Mais le clou de ce Conseil national ordinaire de la Fédération malienne d’athlétisme sera sans doute l’élection du nouveau président du bureau fédéral.

Le président sortant, Idrissa Bah a, en effet, décidé de ne pas se représenter et les délégués devront élire un nouveau patron qui présidera aux destinés de l’athlétisme national pendant les quatre prochaines années. Outre le président de la fédération, les deux vice-présidents, le trésorier général, son adjoint et le Directeur technique national (DTN) seront également élus lors de la rencontre. Au total, 6 postes seront donc en jeu.

Les candidatures sont individuelles et doivent être parrainées par une ligue. Ce système va s’appliquer pour la première fois après la relecture des statuts et règlements. A l’heure actuelle, les dossiers de candidature sont déposés et validés par la commission. Pour le moment deux candidats sont en lice pour la succession d’Idrissa Bah : Mme Sangaré Aminata Keïta, 2è vice-présidente du bureau sortant et Daouda Sogoba, candidat malheureux en 2009.

Ces deux candidatures sont parrainées, respectivement par les ligues de Bamako et Gao. La première vice-présidence est également convoitée par deux candidats : le contrôleur général Zoumana Célestin Dembélé, premier vice-président de la ligue du District et Seydou Ayouba Maïga. Pour la 2è vice-présidence en revanche, elle devrait logiquement revenir au président de la ligue de Ségou, Ibrahim Dangui Maïga qui est le seul candidat à ce poste. Cette remarque vaut aussi pour Boubacar Faye, trésorier général du bureau sortant et vice-président de la ligue du District qui est seul candidat à sa propre succession à la trésorerie.

Faye, comme l’appellent familièrement les supporters, devrait être secondé par Madame Traoré Seynabou Diop, cette dernière étant seule candidate au poste de trésorier général-adjoint. Il ne devrait pas y avoir non plus de suspense pour le poste de Directeur technique national où Mohamed Alassane, actuel vice-président de la ligue de Kidal est seul candidat en lice.

Depuis la démission de l’ancien DTN, Aliou Maïga, c’est le vice-président de la ligue de Kidal qui assure l’intérim. Pour mémoire, le bureau fédéral de la Fédération malienne d’athlétisme comprend 20 membres dont 20% de femme, conformément au statut et règlements de la fédération. Après son élection, le président choisit les 14 autres membres du bureau fédéral.

L. M. DIABY

L’Essor du 26 Septembre 2013