Partager

La Bourse du travail a été le théâtre de rencontres entre partis politiques et société civile, hier, dans la matinée. Même si le nombre des personnes présentes à l’Untm n’égalait pas celui de lundi dernier, il n’en demeure pas moins que la foule faisait preuve d’une grande détermination, dans l’attente d’une déclaration imminente.

C’est vers 11heures que le président du PARENA et le secrétaire général de l’Untm, Siaka Diakité sont apparus sur le perron de la Bourse du travail. Le secrétaire général de l’Untm, Siaka Diakité a indiqué : ‘’ une mission avait commencé, hier, pour qu’on ait un plan d’action à travers un chronogramme qui va nous permettre d’atteindre notre objectif : la démocratie, la République, l’intégrité du territoire… Pour l’atteindre, nous avons décidé de mettre un bureau pour le front, composé de 25 membres. Ce bureau, hier, n’a pu être désigné nommément. Seul, le président est connu.

A partir d’aujourd’hui, nous vous promettons que le flou, en termes d’information, de communication, de lieu de rencontre, sera dissipé. Ce sera désormais ici qu’on saura tout en matière d’information et d’actions que le front aura à entreprendre, ce sera dans un bureau aménagé de la Bourse du travail. Tout ce qui ne sortira pas d’ici, n’est pas une orientation du front.

Le deuxième élément est que nous avons fait un draft du plan d’action. ‘’ Le président du PARENA, Tiéblé Dramé, a pris la parole pour faire savoir que Siaka Diakité est désigné président du Front pour la sauvegarde de la démocratie et de la République. Il a expliqué que la composition du bureau sera connue et diffusée dans la presse, dans la journée d’hier.

Il a salué le rassemblement qui a eu lieu, lundi dernier, à l’Untm. Il a ensuite lu l’objectif et les 12 points du draft du plan d’action. Il a souligné l’objectif de libérer les détenus politiques, toutes les institutions et l’Ortm. Il a demandé à Siaka Diakité de donner le ton de l’hymne national. Auparavant, le secrétaire général de l’Untm a indiqué qu’ils allaient faire parvenir aux militaires le plan d’action qui vient d’être lu.

Baba Dembélé

28 Mars 2012