Partager


La Brigade de recherche du 3ème Arrondissement est reconnue pour sa réputation dans la traque ou dans le démantèlement des réseaux des délinquants et voleurs les plus craints dans le district de Bamako. Les éléments de Papa Mamby Kéïta dit Epervier du Mandingue sont à pied d’œuvre jour et nuit au service de la population.

C’est ainsi que la lumière fit faite sur une affaire presque rocambolesque : il s’agit du vol d’un portable et d’une bague en or de 18 grammes.
L’affaire remonte à plus de 4 mois.

Le taximan, voleur de métal jaune et d’un portable d’une valeur de 200 000 FCFA, sous les verrous après 4 mois de cabale. Dicko Lah emprunte un taxi pour se rendre à la Clinique Pasteur. Peu à près sa descente, elle constate qu’elle a oublié son portable de marque Sumsung d’une valeur de 200 000 FCFA et une bague en Or de 18 grammes qui étaient déposés sur le tableau de bord du taxi.

Elle a aussitôt appelé son numéro de portable à partir d’un autre appareil. Peine perdue. Son appel est allé immédiatement sur le répondeur. Après plusieurs tentatives, Dicko Lah est resté désespérée.

Quelques jours après, Dicko Lah, par pure coïncidence, a aperçu le taximan à Baco-djicoroni. L’espoir venait de naître chez elle. Elle cria que c’est dans ce taxi que j’ai oublié mon portable et ma bague en or. Surpris, le taximan accélère et disparut pour une seconde fois.

Dicko Lah venait de perdre tout espoir pour une seconde fois. Conseillée par ses amis, elle se confia à Papa Mamby Kéïta du 3ème arrondissement en portant plainte. C’est ainsi qu’une enquête fut ouverte pour mettre la lumière sur cette affaire rocambolesque.

Les éléments de la Brigade de recherche du 3ème arrondissement sous le contrôle de l’Epervier du Mandingue ont exploré toutes pistes possibles pour mettre la main sur le taximan voleur. A près plusieurs investigations, les enquêteurs du 3ème Arrondissement ont fini par traquer Ousmane Coulibaly. Interrogé, il reconnaît les faits sauf qu’il n’a jamais vu le métal en question et quant au portable, il dira qu’il l’a vendu à 40 000 FCFA.

Pour l’instant, Ousmane Coulibaly est sous les verrous. Selon notre tradition, le voleur de l’or finit toujours par se déclarer.

Moustapha Guitteye

20 Octobre 2008