Partager

Samedi 10 juin 2020, les examens se pointent à l’horizon. Amadou, un élève en terminale, au lieu d’apprendre ses leçons, sort pour faire les boutiques. Il oublie que l’avenir c’est l’éducation et non les filles.

Nous venons de vous expliquer notre expression du jour dans cette situation ci-dessus. On suppose que tout est clair ! Voyons si ce que vous imaginez est exact.

L’expression “faire les boutiques” peu paraître simple à comprendre. Cependant, elle peut être interprétée de plusieurs manières. C’est pour cela qu’il est difficile d’être sûr d’une quelconque réponse. Elle peut avoir le sens comme : faire des achats, des courses. Celui qui dira également qu’elle signifie aménager les boutiques n’aura pas tort. 

Pour mieux comprendre cette expression, il faut interroger Makan Sylla, un étudiant de Sup management. Ses amis et lui l’emploient pour parler du dragage, le fait de courtiser une fille. Donc, vous avez compris. On fait tous les boutiques. 

“A force de faire trop les boutiques, il risque de mettre son avenir en danger.”

Issa O Togola

@Afribone