Partager

C’est par un sit-in organisé le jeudi dernier devant le ministère des Transports en face de la bibliothèque nationale que les étudiants ont fait savoir leur mécontentement contre l’insécurité grandissante et les nombreux accidents qui occasionnent souvent la mort de certains de leur collègues. Selon Ibrahim Samaké dit « IBl » un responsable du comité AEEM objet de ce sit-in est de montrer à l’opinion nationale et internationale que les étudiants du Mali souffrent des insécurités routières et des braquages sur la colline du Point G et sur la route de l’Université de Kabala. 

“Nous avons décidé de montrer à l’opinion que nous ne voulons plus que nos camarades étudiants et professeurs meurent sur les routes de Kabala. Parce que depuis l’ouverture des classes, il y a plusieurs cas d’accidents avec 4 morts dont 3 étudiants et un professeur sur la route de Kabala » a-t-il martelé.

Du 20 Novembre 2017