Partager

Le mercredi 28 novembre 2022, le gouvernement malien a annoncé la suspension de l’attribution des titres miniers sur toute l’étendue du territoire national. Cette suspension, qui a commencé le lundi dernier, entre dans le cadre de l’amélioration des travaux entrepris pour l’amélioration de la délivrance et du suivi des titres miniers pour mieux servir les acteurs du secteur minier, a expliqué, dans un communiqué, le ministre des mines, de l’énergie et de l’eau, Lamine Seydou Traoré.

Dans un rapport de vérification publié ce mois de novembre, le Bureau du Vérificateur général a découvert des irrégularités de 2 826 712 238 F CFA à la Direction Nationale de la Géologie et des Mines (DNGM). La vérification, selon le rapport, a porté sur la gestion du cadastre minier au titre des exercices 2018, 2019, 2020 et 2021 (31 août). Elle avait pour objectif de s’assurer de la régularité, de la sincérité des opérations de recettes et de dépenses, du respect des conditions d’attribution des titres miniers, et de la mise en œuvre des conventions d’établissement y afférentes. L’objectif de la vérification était de s’assurer de la régularité, la sincérité des opérations de recettes et de dépenses, du respect des conditions d’attribution des titres miniers et de la mise en œuvre des conventions d’établissement

Les travaux de vérification ont porté sur les conditions d’attribution des titres miniers destinés à l’exploration et à la recherche, à la mise en œuvre des conventions d’établissement y afférentes et les opérations de recettes et de dépenses effectuées par la Gestion du cadastre minier et la Direction des finances et du matériel (DFM) du ministère chargé des mines dans le cadre de la gestion du Cadastre minier.K

M. Diakité

SOURCE : Le Républicain