Partager

Les épreuves des examens du Certificat d’aptitude professionnelle (Cap) ont débuté lundi 26 mai sur l’ensemble du territoire. Ils sont 6108 candidats à concourir à Bamako, 296 à Gao.

Après les épreuves anticipées du bac technique du 12 au 14 mai 2014 à Bamako, les épreuves écrites du Certificat d’aptitude professionnelle (Cap) ont débuté à Bamako lundi matin. Sur les deux rives de Bamako, l’examen a commencé à 8 h.

Sur la rive gauche, les candidats sont au nombre de 3452 repartis dans 5 centres : les lycées Askia Mohamed, Bah Aminata Diallo, Technique ; l’Ecica et le Centre de formation professionnelle Soumagourou Kanté.

Quelque 1911 candidats pour le Cap tertiaire contre 745 pour le Cap industrie sont à l’assaut du précieux sésame sur la rive droite de Bamako. Ils sont au total 2656 candidats repartis dans 3 centres d’examens sur la rive. Pour le Cap tertiaire, 1221 candidats concourent dans la filière aide-comptable. Les employés de bureau sont au nombre de 312 candidats. Les employés de banque et de commerce sont respectivement de 302 et 76 candidats. Pour le Cap industrie, ils ne sont que 745 candidats sur la rive droite : 215 candidats en dessin bâtiment, 496 en électricité et 34 candidats en mécanique auto.

Selon les directrices des Académies d’enseignement de Bamako, Bane Zeynabou Guittèye, de la rive gauche et Coulibaly Fatou Traoré de la rive droite, les épreuves ont débuté dans l’ensemble dans le calme. Elles assurent que toutes les dispositions sont prises pour que l’examen s’achève sans incident.

A Gao, le constat est le même, les épreuves ont bien commencé et se déroulent normalement selon le directeur de l’Académie d’enseignement de Gao, Amadou Dégueni.

Sur les trois régions du nord, la Gao est la seule où il y a des candidats au Cap. Dans cette ville, ils sont 296 candidats dont 117 filles. Ils sont repartis dans 3 centres dans 8 spécialités du Certificat. En même temps que les épreuves du Cap, les élèves de terminale des médersas de Gao ont également débuté avec les épreuves anticipées du baccalauréat arabe.

A rappeler que le certificat d’aptitude professionnelle (Cap) donne une qualification d’ouvrier ou d’employé qualifié dans un métier déterminé. Il existe une dizaine de spécialités de Cap au Mali dans les secteurs industriels, commerciaux et les services.

Aminata Traoré

27 Mai 2014