Partager

La session de juin 2013 de l’examen du diplôme d’études fondamentales (DEF) débute ce matin sur toute l’étendue du territoire national. Cette année, il y a 218 757 pour le DEF classique et arabe, contre 293 629 candidats en 2012.

Les 218 757 candidats au niveau national vont composer dans 162 centres pour un total d’environ 2000 salles.

Le démarrage des épreuves écrites du DEF classique et arabe est prévu à 8 h. L’examen va débuter par l’épreuve de rédaction. Les candidats auront le choix entre deux sujets comme d’habitude. Suivront les épreuves de dictée et questions, de mathématiques, d’histoire et de géographie et de physique-chimie. L’examen va durer trois jours.

Le ministre de l’Education, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Moussa Bocar Diarra, a confirmé le mois dernier un déroulement normal de l’année scolaire dans les régions du pays à l’exception de celles du Nord pour les raisons d’insécurité. Il a dit qu’une session spéciale sera organisée en octobre à l’intention des élèves déplacés.

Aminata Traoré

05 Juin 2013