Partager

L’enquête sur la mutinerie de certains militaires à Kati fin septembre dernier progresse. Depuis quelques jours, une procédure judiciaire est ouverte. C’est un communiqué du ministre de la Défense qui l’annoncé hier. « Le ministre de la Défense et des Anciens combattants a l’honneur d’informer l’opinion nationale et internationale que suite à la mutinerie de certains militaires à Kati, le 30 septembre 2013, les services d’investigation ont procédé à des auditions et enquêtes relatives aux violences et cas d’assassinats perpétrés au cours de ce triste évènement.

éléments de preuve qui ont été rassemblés à l’encontre de personnes impliquées dans les crimes constatés ont conduit à l’ouverture d’une procédure judiciaire depuis quelques jours », annonce le texte.

« Le ministre de la Défense et des Anciens combattants rassure les populations que nul ne sera au dessus de la loi et que les enquêtes en cours seront conduites à leur terme en vue de rechercher et traduire en justice toutes les personnes concernées. Le ministre présente ses condoléances aux familles des défunts et souhaite prompts rétablissements aux blessés », termine le texte.

Essor du 24 Octobre 2013