Partager

L’Ong internationale britannique Sightsavers a lancé, vendredi dernier, à l’Agence des technologies de l’information et de la communication (AGETIC) son nouveau projet d’éducation inclusive dénommé : «évaluations inclusives pour les enfants déficients sensoriels».

La cérémonie était présidée par le conseiller technique au ministère de l’éducation nationale, Pr Augustin Poudiougo, en présence du représentantdu mairede la Commune IV, Abdallah Yattara et du directeur-pays de Sightsavers, Dr Boubacar Dicko.

Le nouveau projet s’étend sur deux ans (2021-2022) et vise l’augmentation du nombred’enfants handicapés visuels et auditifs dans les écoles primaires. Il s’emploiera aussi à introduire le système d’évaluation des compétences fondamentales en lecture pour les élèves non voyants ou malvoyants et accroître l’engagement et la capacité du ministère de l’éducation nationale et d’autres acteurs dans l’éducation inclusive des enfants handicapés. La rencontre s’est fixée comme objectifs de rappeler et de présenter les acquis du nouveau projet, de clarifier le partenariat, les rôles, les responsabilités des acteurs et recueillir leurs conseils pour la réussite du projet.

Un système d’évaluation nationale sur la lecture, les mathématiques (Pasec), le soutien des enfants déficients sensoriels pour renforcer les compétences du département au niveau central et déconcentré et l’amélioration de la protection des enfants dans les écoles pour les déficients visuels et auditifs sont les résultats attendus.

Le directeur-pays de Sightsavers rappellera que son Ong travaille dans plus de 30 pays en Afrique et en Asie pour lutter contre la cécité afin de réhabiliter les handicapés visuels et auditifs. L’Organisation qui est présente dans notre pays, depuis 1991, a commencé à soutenir le Mali par la lutte contre la cécité. Et depuis 2005, Sightsaversintervient dans le domaine de l’éducation, ajoutera Dr Boubacar Dicko.

Le conseiller technique a expliqué que le nouveau projet s’inscrit en droite ligne du nouveau Programme décennal de développement de l’éducation (Prodec II-2019- 2028). Pr Augustin Poudougo de rappeler que le programme 3 du Prodec II est intitulé : «Promotion de l’accès équitable et inclusif à une éducation de qualité pour tous». Le sous-programme accorde une grande place à l’éducation inclusive à tous les niveaux.

Il a remercié l’Ong Sightsavers pour son noble combat en faveur de l’inclusion des personnes en situation de handicap, avant de dire que le département en charge de l’éducation a engagé ses services techniques à tout mettre en œuvre pour accompagner l’Ong et ses partenaires dans la réussite du projet.

Rappelons que le Projet cofinancé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID) est mis œuvre dans 6 écoles, dont 4 classiques, une intégrative et une spéciale dans les Régions de Koulikoro, Ségou, Gao et dans le District de Bamako. De juin 2017 à décembre 2020, Sightsavers, en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale, l’Union nationale des aveugles (Umav), la Fédération malienne des associations de personnes handicapées (Femaph) et le Centre d’enseignement et de recherche sur la déficience visuelle (Victar), a mis en œuvre un projet d’éducation inclusive appelé «éducation inclusive pour enfants déficients visuels à l’école primaire au Mali».

Tous ces partenaires travaillent sur l’adaptation des textes de lecture et de mathématiques du Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la Conférence des ministres de l’éducation des états et gouvernements de la Francophonie (Confemen).

Sidi Y. WAGUÉ

SOURCE : ESSOR