Partager

Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable a lancé ce samedi  les travaux d’évacuation du dépôt de transit de la Commune de Sangarébougou, cercle de Kati.  Environ 10 000 m3 de déchets seront évacués par l’entreprise SEGS d’Abidine Yattara.

Cette initiative a été rendue possible  grâce à l’Association pour la promotion du développement de Sangarébougou et Badianbougou (Aprodesa) et le Regroupement des femmes pour l’assainissement de la Commune de Sangarébougou, dénommé « Wassa ». Le lancement des activités a réuni le préfet de Kati, le maire de la Commune de Sangarébougou, les notabilités et les populations de Sangarébougou et de Badianbougou qui sont sorties massivement pour saluer ce geste du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mme Kéita Aïda M’Bo.

Pour le ministre, cette activité rentre dans la continuité des actions d’urgences sociales du président de la République, inscrites dans la politique nationale d’assainissement de notre pays.  Elle intervient après l’évacuation de près de  1 298 592 m3 de déchets anarchiques et au niveau de certains dépôts  de transit du district notamment à Lafiabougou, Dianéguéla, Yirimadio, Niaréla, Sotuba, etc.

Le ministre en charge de l’Assainissement et de l’Environnement a justifié cette intervention du département à Sangarébougou par l’état de nuisances et de pollutions qu’engendre ce dépôt anarchique sur l’environnement et la santé des populations. Elle a insisté sur la nécessité d’un changement de comportement en matière d’assainissement pour prévenir les risques de dégradations de notre cadre de vie.

« La santé et l’environnement constituent pour chacun de nous, un facteur de développement et de dignité et nous ouvrent des perspectives meilleures », a indiqué Mme le ministre. Elle a invité la population de la Commune de Sangarébougou à s’inscrire dans les différentes initiatives du département  notamment à  la journée citoyenne nationale d’assainissement  appelé « Beceya-Doh »,  instituée pour chaque premier samedi du mois, en vue de contribuer à l’amélioration de nos cadres de vie. Elle a invité les autorités communales à assumer pleinement leur rôle de maître d’ouvrage de l’assainissement pour pérenniser les acquis et maintenir durablement notre cadre de vie assaini.

Les autorités communales, les associations Aprodesab (dirigée par Gaoussou Traoré dit Blo) et l’Association Wassa des femmes de Sangarébougou ont remercié le ministre Aïda M’Bo pour ce geste immense.  Pour eux, cette activité en dit long sur l’intention des autorités  à développer la Commune de Sangarébougou.

Cette nième évacuation d’ordures sera assurée par la Société d’exploitation de gravier et de sable (SEGS) d’Abidine Yattara. Celui-ci a donné  l’assurance à la population riveraine d’évacuer ces déchets en sept jours à compter du jour du lancement.

A noter que cette société se bat aux côtés du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable depuis 2014 dans le cadre de l’assainissement de la ville de Bamako. Abidine Yattara  salue le gouvernement malien et l’invite à placer sa confiance en lui pour débarrasser la capitale de tous ses points noirs.

Ousmane Daou

Du 30 Janvier 2018