Partager

Le jeudi 4 novembre 2021, la salle de réunion du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) a servi de cadre à l’atelier de validation de deux rapports organisé par l’Observatoire national de l’emploi et de la formation (ONEF). Il s’agit du modèle de prévention des créations d’emplois et du rapport de l’étude sur l’analyse du marché du travail au Mali. Tidiani Youba Diakité, chef de cabinet du Ministre de l’entreprenariat national, de l’emploi et de la formation professionnelle, a présidé les travaux, en présence de Quindinda Nikiema, coordinateur du projet aux Pays-Bas, le représentant de l’ambassadeur des Pays-Bas au Mali, du Directeur de l’ONEF, Boubacar Diallo, etc.

Les deux projets lancés en 2019 ont été financés par le gouvernement du Royaume des Pays-Bas, dans le cadre de la mise en œuvre du programme OKP-TMP+19/00004 intitulé « OK/TMT+ONEF Mali ». C’est dans ce cadre que l’ONEF a bénéficié de ce renforcement de capacités de ses agents en analyse genre et analyse du marché du travail à travers la relation d’OKUN. Ces deux activités de renforcement de capacités, déclare le directeur de l’ONEF, Boubacar Diallo, ont permis d’une part à l’ONEF de réaliser une étude sur l’analyse genre du marché du travail et d’autre part à concevoir un modèle de prévision des créations d’emplois à travers la relation d’OKUN, intitulé « Mac Modèle emploi ». Le présent atelier, ajoute Boubacar Diallo, est organisé afin de valider avec l’ensemble des acteurs de ces deux produits obtenus grâce au financement du programme OKP Mali du Gouvernement des Pays-Bas. Pour Boubacar Diallo, l’objectif général dudit atelier est de faire valider non seulement le rapport de l’étude sur l’analyse genre du marché du travail, mais aussi la structure de modèle de prévision des créations d’emploi par les structures partenaires de l’ONEF.

Tidiani Y. Diakité a, au nom du ministre tutelle, indiqué que l’objectif du programme OKP est de contribuer au développement durable et inclusif à travers le renforcement d’organisations clés pour le développement sectoriel dans les pays bénéficiaires. Ce rapport, espère Tidiani, fera certainement face aux défis liés à l’emploi dans notre pays en particulier. Il s’agit, dit-il, du chômage de masse des jeunes et des femmes de moins de 35 ans, du sous emploi, des mauvaises conditions de travail, de l’augmentation des emplois précaires et des travailleurs pauvres. C’est pour combler ce vide, dit Tidiani Y. Diakité, que l’ONEF, conformément à ses missions, a jugé utile de renforcer la capacité de son personnel technique et celui de ses structures partenaires aux méthodes d’analyses statistiques permettant l’évaluation l’impact des politiques économiques sur l’emploi. Les actions entreprises dans l’exécution du programme, souligne Tidiani Y. Diakité, ont permis à l’ONEF d’élaborer un modèle de prévision des créations d’emplois à partir des données de l’enquête modulaire et permanente auprès des ménages (EMOP) et de produire un rapport d’analyse genre du marché du travail au Mali. Ladite rencontre, dit Tidiani, nous offre l’opportunité en tant que principaux utilisateurs des données statistiques sur le marché du travail d’apporter un regard critique sur le modèle de prévision des créations d’emplois élaboré par l’ONEF et sur les résultats de l’étude relative à l’analyse genre du marché du travail. « J’espère que les résultats qui seront présentés au cours de cette journée auront le mérite de la pertinence, et celui d’une discussion ouverte permettant une exploitation judicieuse par l’ensemble des acteurs et intervenants du système d’information sur le marché du travail», a conclu le chef de cabinet du ministre de l’entreprenariat national.

Hadama B. Fofana

Source: Le Républicain