Partager

Les constructions des logements sociaux de Kati Sikoro, Samaya et N’Tabacoro avancent à hauteur de souhait selon l’Office Malien de l’Habitat (OMH), cheville ouvrière de la réalisation des logements sociaux. Pour permettre à la presse de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux desdits logements qui se réalisent sous la formule Partenariat Public Privé (PPP), l’OMH, a organisé le 4 juin 2016, une caravane de presse. Elle était conduite par Adama Amion Guindo, chef de la section contrôle et suivi des travaux à l’OMH. La première étape a concerné le site de Kati Sikoro où évolue la SIFMA sur une superficie de 12 hectares. Elle réalise 600 logements dont 200 en type F4 et 400 en type F3. Le taux d’avancement des travaux selon Adama A. Guindo est de 80%.

A Samaya, la Sopromac s’occupe de la réalisation de 78 projets de logement sociaux de type F5. Les travaux ont commencé ici le 2 novembre 2015 pour un délai de 20 mois. Mais déjà, souligne le chef de la section contrôle et suivi des travaux de l’OMH, le taux d’exécution des travaux est de 71% pour un consommé de 50% sur une superficie de 5 ha, 62 a, 70 ca. «Ce qui explique la rapidité l’avancement des travaux ici est que le chantier a été trouvé viabiliser par rapport à d’autres sites. De plus la main d’œuvre, les matériaux de construction sont facilement accessible à partir de la zone», précise Adama A. Guindo.

Sur le site de N’Tabacoro, plusieurs entreprises sont à pied d’œuvre pour honorer leur engagement avec les autorités en charge des réalisations des logements sociaux. L’on note la sélection IMO qui s’active à la construction de 310 logements. Les travaux ont démarré sur cette superficie de 12,5 ha le 9 novembre 2016 et sont avancés physiquement à plus de 70% pour une maison et de plus de 50 du taux d’exécution financier selon Boubacar Baladji Dravé, du bureau d’études Setice Sarl partenaire de sélection Imo.

L’on retient aussi Africa Invest. «De façon globale, on a 500 logements de type F3 et F4 dont 152 F4 et 348 F3. Les travaux ont démarré en septembre dernier pour un délai d’un an. On est à 75% du taux de réalisation sur ce site de 5 hectares».

Sont aussi sur ce site de N’Tabacoro, la Sifma qui réalise 500 logements, l’entreprise GECI 500 logements également ; Banga 650 logements, Komé Immobilière 450 logements, Jummeau Immobilière 350 logements. En bref, il ressort de la visite que le délai contractuel qui lie les entreprises à l’Etat, ne sont pas arrivés. «Les délais ne sont pas arrivés. Mais sur demande expresse de l’Etat, certaines entreprises ont promis de livrer les clés des premières à l’OMH en fin juin. Il s’agit de près de 2000 logements sociaux (1928) sur les 3938 logements que ces différentes entreprises sont en train de réaliser.

L’on note 600 à Kati Sikoro, 78 à Samaya, 200 d’Africa Invest, 100 de la Sifma à N’Tabacoro, 160 de GECI, 400 de Banga, 300 de Komé Immobilière, 150 de Jummeau Immobilière. D’ici la fin de l’année l’ensemble des logements en cours de réalisation seront prêts», indique Adama A. Guindo.

Hadama B. Fofana

06 Juin 2016