Partager


Dans les écoles fondamentales en général se vendent des aliments dont la qualité est parfois douteuse. Malgré des avertissements, la situation reste inchangée.

Que faut-il faire pour protéger les élèves contre les aliments impropres à la consommation? Maintes fois les Académies d’enseignement de Bamako ont essayé de mettre de l’ordre dans la vente des aliments dans les espaces scolaires. Mais de nos jours, ces mesures semblent tomber dans les oubliettes. En effet, devant certains établissements scolaires, publics comme privés, les conditions de conservation des aliments sont déplorables du point de vue sanitaire.

Ce qui fait peur, c’est qu’en cas de maladies épidémiques, le mal se répand plus vite dans les espaces scolaires. Le moins qu’on puisse dire, c’est que si les cantines scolaires avaient vu le jour, le problème serait résolu une fois pour toutes.

Ainsi donc, la direction des écoles doit prendre des mesures de sécurité sanitaire afin de préserver la santé des élèves.

Dado CAMARA

24 Octobre 2008