Partager

Si Malamine Koné, fondateur de Airness est connu de certains Maliens, ce n’est pas le cas pour Pierre Lechantre, le nouvel Entraîneur des Aigles.

Qui est Pierre Lechantre ?
Pierre Lechantre est né le 2 Avril 1950 à Lille au nord de France. Au cours de sa carrière de joueur professionnel, il a évolué dans le F.C sochaux de 1970 à 1975.
A noter que Pierre Lechantre a eu un début professionnel en première division. Tour à tour il évoluera de 1975 à 1993 à l’As Monaco, Laval, RC Lens, l’Olynpique de Marseille, le Stade de Reims (2ème division), Red Star, Paris FC (3é division).

Dans de dernier club, celui qui va désormais entraîner les Aigles du Mali, a évolué comme Entraineur-joueur puis Entraineur. Lechantre est membre de la Fédération Française de Football de 1997 à 1999 où il fut cadre, entraineur-Instructeur puis titulaire du DEPF, le plus haut diplôme d’entraîneur français.

Entraîneur national du Cameroun à 1999 à 2001 Lechantre fut nommé directeur technique national du Cameroun chargé de mettre en place la politique technique nationale du Football camerounais. Après le Cameroun, il fut entraîneur national du Qatar de 2001 à 2003 où il a été finaliste de la Coupe du golfe contre l’Arabie Saoudite en 2002. Lechantre a entraîné Al Ahli Jeddah (Arabie Saoudite) puis Al Sailiyah du Qatar en 2003.

En tant qu’entraîneur, Pierre Lechantre a été vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations avec le Cameroun en février 2000 et Médaille d’or aux jeux olympiques de Sydney 2000 comme DTN. Puis élu meilleur entraîneur d’Afrique 2000-2001 par la CAF, et d’Asie en janvier 2002 par l’AFC.
Boukary Daou

Malamine, l’enfant du pays
Airness a été fondée en 1999 par un jeune Malien de la banlieue parisienne. Airness, la marque à la panthère est aujourd’hui le deuxième équipementier sportif de France derrière Lacoste, et dixième sur le plan mondial.

Le succes story remarquable de Airness se confond avec l’itinéraire de son créateur Malamine Koné. Ce grand jeune homme de 39 ans a été enfant berger au Mali avant de défier des géants de l’équipement tels que Mike, Adidas, Reebok ou Puma, leur grignotant toujours un peu plus de parts de marché.

En 2004, 200 000 pièces sont écoulées chaque mois à travers un réseau de 1 500 points de vente, pour un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros.

4 Mars 2005