Partager

soleil.jpgLundi, à l’École nationale d’ingénieurs Abdourahamane Baba Touré (ENI), une exposition consacrée à la production et l’utilisation des énergies renouvelables en Allemagne a été inaugurée par l’ambassadeur d’Allemagne dans notre pays, Reinhard Schwarzer.

Expliquer aux étudiants maliens, futurs ingénieurs, ainsi qu’à leurs professeurs, l’éventail des énergies renouvelables produites et consommées en Allemagne, était le principal objectif de cette exposition.

Cette exposition consacrée aux énergies renouvelables traite de la production d’électricité par les centrales thermiques, de l’énergie solaire, de l’énergie à base de biomasse, de l’énergie éolienne, et des systèmes photovoltaïques.

L’exposition présente une panoplie d’opportunités offertes par la nature en terme de production énergétique en Allemagne. En effet, aujourd’hui, l’utilisation judicieuse des énergies non conventionnelles est cruciale car les énergies fossiles ont des conséquences néfastes sur l’environnement à travers notamment l’émission de gaz à effet de serre, et la production de déchets radioactifs.

Présentement, réserves de pétrole et de gaz modifient les équilibres géostratégiques à l’échelle mondiale et génèrent de nombreux conflits.

L’Allemagne qui préside actuellement l’Union européenne et le groupe du G8 a décidé de mettre l’accent sur la sécurité énergétique. C’est pourquoi d’ailleurs, se tient cette semaine à Berlin, un forum international sur le partenariat énergétique entre l’Europe et l’Afrique.

Cette rencontre, selon Reinhard Schwarzer vise à créer un partenariat énergétique entre l’Afrique et l’Europe.

Longtemps considérée comme une alternative, l’énergie nucléaire est aujourd’hui décriée à cause des déchets radioactifs qu’elle produit.

En Allemagne plus d’une vingtaine de centrales nucléaires construites dans les années 60-70, fournissent le tiers de l’énergie nationale.

Cependant, le grand problème qui se pose à l’Allemagne, reste le stockage de ces déchets radioactifs. Aussi, a estimé Mr Schwarzer, l’avenir du monde se conjugue avec les énergies renouvelables.
En Allemagne, dans le secteur des énergies renouvelables, travaillent environ 214.000 personnes, selon le diplomate.

En 2006, 24.000 nouveaux emplois ont été créés dans ce secteur.

D’ici 2020, a affirmé Mr Schwarzer, la production allemande d’énergies renouvelables devrait augmenter de 16 à 20%.

Qui parle d’énergie, parle de protection de l’environnement. Donc, cette exposition a consacré également un large volet à ce thème.

Tout récemment, l’Union européenne s’est donnée comme objectif de réduire ses émissions de gaz carbonique de 20% d’ici 2020 et de 50% en 2050.

Pour Reinhard Schwarzer, au Mali, le soleil constitue une source intarissable d’énergie. Aussi, dès à présent, convient-il d’adopter des mesures incitatives pour soutenir les investissements dans le domaine des énergies renouvelables, a conseillé le diplomate allemand.

07 mars 2007.