Partager

Dans cet entretien que le Directeur du Mouvement Biologique Malien (Mobiom), Moctar Gouro a bien voulu nous accorder, il nous parle des missions de sa structure, sa collaboration avec Helvetas Mali, ainsi que les objectifs visés pour la campagne de production du coton bio équitable 2007-2008.

L’Indépendant : Qui êtes-vous, Monsieur Gouro ?

Moctar Gouro : Je suis le Directeur d’une organisation.
Les missions que nous nous sommes assignées au niveau du Mouvement Biologique Malien, sont, entre autres, la promotion de l’agriculture biologique, l’augmentation du revenu des producteurs et productrices biologiques. C’est aussi donner une alternative de production aux différents producteurs maliens en dehors de la production conventionnelle. Il s’agit de développer un marché local aux produits biologiques maliens afin d’assurer la promotion de la transformation des produits locaux au niveau de notre pays.

Pourquoi un atelier sur la production de la matière organique ?

Parce que la production biologique est une production qui nécessite beaucoup d’apport en matière organique dans la mesure où c’est une production qui est faite sans apport d’engrais chimique. Et le fertilisant majeur, c’est la matière organique. Jugeant cela comme élément majeur pour atteindre des rendements satisfaisants au niveau de la production et de la productivité, nous avons voulu initier cet atelier de réflexion avec les producteurs et les autres acteurs de la promotion de la filière bio équitable pour qu’ensemble nous puissions dégager des stratégies. Ce qui nous permettra d’augmenter la quantité et la qualité de la production organique.

Quelles sont vos impressions par rapport à cet atelier ?

Je trouve que cet atelier a été très novateur. Je crois que c’est une réussite avec le niveau de participation des producteurs, des techniciens en la matière et de la presse. Sans oublier les autorités locales administratives et politiques. A mon avis, la spécifité de cette rencontre a été la participation des acteurs socio politiques et culturels de la zone de Bougouni, Kolondiéba, Yanfolila.


Pouvez-vous nous parler de votre collaboration avec Helvetas ?

Le Mouvement Biologique Malien a un partenariat direct avec Helvetas Mali autour de la filière bio équitable. Dans ce partenariat, le Mobiom assure la maîtrise d’ouvrage des activités sur le terrain et Helvetas est le bailleur de fonds.

Pouvez-vous nous parler de la campagne 2007-2008 ?

La campagne de production coton bio et équitable 2007-2008 pointe à l’horizon parce que nous venons de terminer avec la campagne 2006-2007. Il faut déjà commencer à préparer la campagne à venir d’autant plus que les besoins en coton bio équitable grandissent de jour en jour du côté des acheteurs. Cette année nous avons une forte demande de coton bio équitable sur le marché que nous n’arrivons pas à satisfaire, pour le moment. Autant essayer de préparer la campagne 2007-2008 de sorte que nous puissions accompagner cette demande du marché.

Quels sont les objectifs visés pour cette campagne ?

L’objectif de la campagne 2007-2008, c’est de produire environ 1 500 tonnes de coton bio équitable.

06 octobre 2006.