Partager

Une trentaine de jeunes migrants de retour au pays sont désormais outillés pour travailler à leur propre compte. Ils ont reçu leurs attestations de fin de formation en entrepreneuriat, vendredi dernier, à la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM).

Initiée par la CCIM et le Programme Archipelago, en partenariat avec l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), la formation s’est déroulée du 16 au 20 mai. «Cette formation nous a permis de comprendre comment monter une entreprise et mieux la gérer», a expliqué Tiémogo Keïta, un jeune migrant de retour au Mali. Pour la mise en pratique de ces savoirs, celui qui a passé plus de dix ans au Maroc demande l’accompagnement des autorités maliennes avec les moyens conséquents.

Intervenant lors de la cérémonie de remise, le secrétaire général de la CCIM a demandé aux «jeunes migrants de montrer et démonter qu’il est possible de rester au Mali pour produire et réussir sa propre entreprise plutôt que de tenter des aventures dont les conséquences sont dramatiques». Cheick Oumar Camara a demandé aux participants de tirer profit de ce qu’ils ont appris.

Amadou

GUÉGUÉRÉ

Source: L’Essor