Partager

L’insécurité fait parler d’elle dans la partie exondée de la région de Mopti. Entre le lundi, dans la nuit, et le mardi matin, le Mali a perdu une dizaine de soldats et 12 forains dans les cercles de Bankass et de Bandiagara.

Les forces du mal viennent encore d’endeuiller des familles. En effet, selon le communiqué publié sur le site web des Forces armées maliennes, l’attaque, dans la nuit du 12 au 13 octobre,  du poste de FAMa de Sokoura dans le cercle de Bankass,  région de Mopti, a fait 9 morts et des blessés.

Pire, la délégation dépêchée pour assister les victimes de Sokoura a été victime d’attaque, elle aussi. « Ailleurs le renfort dépêché a été victime d’une attaque terroriste complexe  (EEI EMBUSCADE) au pont de Parou dans la même localité le 13 octobre 2020 aux environs de 8heures 30 », précise -t-on sur site web des FAMa.

Cette attaque a coïncidé avec  celle menée contre les forains de la compagnie Gribaya au cours de laquelle  14 personnes ont perdu la vie,  dont 2 soldats, selon le correspondant de l’AMAP à Bandiagara.  Une dizaine de soldats ont été également blessés lors de cette attaque.

Du côté ennemi, 9 terroristes ont été abattus par l’armée malienne et des véhicules détruits.

B. Guindo

Source: Le Pays