Partager

Sept ans après son départ de l’encadrement technique de la sélection nationale du Mali, Christian Sarramagna pourrait signer son come-back. Le technicien français partage apparemment la même ambition que le président de Malifoot ; à savoir : redorer le blason de l’équipe nationale senior.

L’un des domaines où pourrait s’étendre son champ d’action et qui est important pour le président de Malifoot, Salif Kéita, c’est la formation des jeunes.

« Je me suis rendu compte qu’il avait fait un travail extraordinaire, mais dommage qu’il a été remercié à l’époque. Et je lui dois beaucoup pour les progrès réalisés et la carrière de mes joueurs tels que Seydou Kéita, Djilla, Karembé et bien d’autres comme Soumaïla Coulibaly, Drissa Fomba, Darou, etc. »

De sources proches du dossier, l’intéressé a d’avance demandé au président Salif Kéita « pour qu’ils aillent très vite dans le travail de qualité, l’atteinte des objectifs et la mise en place d’une organisation pour travailler le mieux possible et dans les meilleures conditions ».

Les deux hommes auraient eu un entretien en tête-à-tête la semaine dernière en France. Espérons que cela aboutisse concrètement. Sarramagna serait préféré à deux autres techniciens dont les noms nous n’ont pas été révélés par Salif Kéita.

« Nous sommes bien en contact avec lui plus deux autres, mais je ne saurai vous dire si c’est Christian Sarramagna ou non », s’est contenté de répondre Salif que nous avons eu au téléphone peu avant son départ pour l’Hexagone.

Boubacar Diakité Sarr

16 janvier 2006.