Partager


Les acteurs préparent un document sur le Forum de l’éducation

Le ministère des Enseignements Secondaire Supérieur et de la Recherche Scientifique organise dans la salle de conférence du Rectorat, un atelier de préparation du Forum sur l’éducation. Il permettra aux acteurs du sous -secteur de l’enseignement supérieur de produire un document de travail pour le Forum.

Durant les quatre jours que dureront les travaux, les participants discuteront des thèmes sur les orientations et objectifs en cours, la tendance dans l’enseignement supérieur sur le plan international, le pilotage du système : rôle du ministère, gouvernance, autonomie de gestion, la qualité, formation des enseignants, entre autres.

Le Forum sur l’Education, qui se déroulera au mois d’août prochain, est une initiative du Premier ministre, Modibo Sidibé, pour sortir de l’école du coma dans lequel elle est plongée depuis des années.

Il donnera l’occasion aux différents acteurs de discuter des maux dont souffrent le système éducatif afin de trouver les voies et moyens pour une école répondant aux bésoins de tous.

Cet atelier est le début d’une série de rencontres que le département veut initier pour permettre à tous les acteurs de produire des documents qui va permettre au ministère de préparer le Forum.

Pour le Recteur de l’Université de Bamako, Mme Siby Ginette Bellegarde, à l’entame des travaux, a rappelé que les documents qui sortiront de cette rencontre aideront le département à amorcer ledit Forum. Elle a invité les participants à beaucoup plus d’assiduité aux travaux et à proposer des solutions concrètes pour le sous- secteur de l’enseignement supérieur.

Le représentant de la Banque Mondiale à cette rencontre, Atou Seck, a remercié le gouvernement du Mali pour avoir associé son institution à la prochaine rencontre nationale du Forum sur l’éducation. Avant de soutenir que la Banque mondiale appuie le Mali depuis quelques années dans le domaine de l’éducation.

 » Lorsque le gouvernement a sollicité l’appui de la Banque Mondiale pour les assises d’août sur l’éducation, nous avons répondu positivement à cette demande  » a-t-il déclaré.

Le représentant du ministre des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique, Mamadou Siné Camara, a rappelé que dans la déclaration du 17 mars 2008 au sujet de la crise qui secoue l’école malienne,

depuis plusieurs années, que le Premier ministre a donné des directives pour organiser un Forum national sur l’éducation en vue de réunir les conditions de stabilité et faire émerger un système éducatif plus efficace et plus performant dans la paix sociale.

C’est dans ce contexte, dira t-il, que le ministre des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique, a initié cette rencontre avec la Banque Mondiale pour obtenir l’appui de cette institution à l’enseignement supérieur.

« Pour concrétiser cette volonté et permettre au département de mieux préparer le Forum, la Banque a sollicité l’organisation des concertations avec les autorités maliennes, au cours desquelles le dialogue sera très ouvert et toutes les questions seront abordées et débattues » a affirmé Mamadou Siné Camara.

Selon lui, cette rencontre donnera l’occasion aux participants d’élaborer un programme de développement de l’enseignement supérieur réaliste et réalisable.


Ramata TEMBELY

28 Mai 2008