Partager

Les recteurs des universités de Bamako, nouvellement nommés pour 5 ans, ont été renvoyés à leur fonction par le ministre Messaoud Ould Mohamed Lahbib. La cérémonie solennelle s’est déroulée le jeudi 1er août au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr. Messaoud Ould Mohamed Lahbib a jeudi remis à chacun des nouveaux recteurs sa lettre de mission. Ces lettres définissent les grandes lignes de la mission qui leur a été confiée par l’Etat malien. Les intéressés feront également l’objet d’évaluation régulière.

Le ministre les a engagés à mettre un accent particulier sur la formation supérieure spécialisée et professionnelle, la recherche, l’innovation scientifique, la production, le développement et la diffusion de la culture des connaissances. La promotion et le développement des nouvelles technologies ainsi que la réalisation d’expertises au profit de la société et du secteur économique font aussi parties des défis à relever par les nouveaux recteurs.

Le ministre a indiqué qu’il leur faut veiller à la mise en œuvre correcte de la politique nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à travers le respect strict de la réglementation. La dynamisation et l’audit régulier de tous les services techniques, la maîtrise des effectifs et des filières dont certaines comme le droit doit être optimisée immédiatement et la mise en œuvre correcte du LMD devront être de mise.

La priorité pour les nouveaux recteurs sera l’élaboration de plans stratégiques de développement pour mieux se faire prévaloir face à l’Etat et les partenaires techniques et financiers.

Le ministre a également invité les nouveaux recteurs à œuvrer pour une meilleure maîtrise des allocations budgétaires surtout en ce qui concerne les heures supplémentaires, la diversification des filières de formation par plus de spécialisations, la promotion de la coopération interuniversitaire, la promotion des Ntic et la délivrance des diplômes dans un délai semestriel…

Par la signature des accusés de réception des lettres de mission, les recteurs des universités publiques du Mali ont pris fonction. Leur porte-parole, Pr. Samba Diallo, recteur de l’Université des sciences sociales et de gestion de Bamako (USSGB), a insisté sur l’esprit nouveau qui souffle sur le Mali notamment cette autonomie accordée aux universités.

Les recteurs ont la lourde tâche de redonner à l’enseignement supérieur et à la recherche scientifique et technologique ses lustres et son honneur altérés par des défis qu’ils connaissent bien à travers leurs expériences respectives. Les anciens recteurs qui n’ont fait qu’une année, était des administrateurs provisoires. Seul le recteur de Ségou avait rang de recteur.

Aminata Traoré

02 Août 2013