Partager

Ces professeurs, tous avérés dans leurs disciplines respectives, ont désormais pour mission de mener des réflexions sur un plan d’action au terme duquel des reformes portants sur tous les aspects de l’enseignement supérieur vont être introduites.

A l’issue d’une rencontre avec le Premier ministre, le mercredi dernier à la Primature, le coordonnateur du panel Pr. Karamoko Kané, accompagné des membres de son panel, a précisé que leur rôle est d’identifier et formuler un plan décennal de développement de l’enseignement supérieur, devant conduire l’université et les grandes écoles du Mali vers les standards internationaux.

Modibo Sidibé a, à l’ouverture de la rencontre, rappelé les préoccupations des plus hautes autorités. Selon lui, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique restent au centre des priorités de l’Etat. Il a reconnu la légitimité de l’impatience de certains dans la mise en œuvre des recommandations du Forum national sur l’éducation. Et avec les partenaires sociaux, le chef du gouvernement a indiqué qu’il a toujours été question de privilégier le dialogue.

Cependant, il croit que certaines revendications des syndicats d’enseignants ne peuvent trouver leurs réponses dans « un simple accord ».

D’ores et déjà, le Premier ministre a salué les membres du panel qui sont entrain de faire l’état des lieux afin de savoir quelle orientation donner à notre enseignement supérieur. Ensuite ils entendent apporter dans les jours à venir des réformes sur la gouvernance de l’Université, l’offre de formation…

Amadou Waïgalo

20 aout 2010