Partager


La Banque Mondiale accorde plus de 15 milliards de F CFA à l’AMADER


Afin de permettre à l’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale (AMADER) de poursuivre son Projet énergie domestique et accès aux services de base en milieu rural (PEDASB), le gouvernement du Mali a négocié et obtenu de la Banque mondiale un financement additionnel d’un montant total de 15 050 000 000 F CFA.

Lequel amènera à l’Agence de porter, pendant la période 2009-2012, à une plus grande échelle les actions qu’elle a entamées. L’information a filtré de la 11e session ordinaire du Conseil d’Administration de l’Agence qui s’est déroulée hier dans la salle de conférences du restaurant Minkiri sis à Hamdallaye ACI.

Le Projet énergie domestique et accès aux services de base en milieu rural (PEDASB) un des projets-phares de l’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale (AMADER) pendant la période 2009-2012. Il permettra de démocratiser davantage l’énergie en milieu rural. Le gouvernement du Mali déterminé à doter l’Agence des moyens financiers lui permettant d’atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés dans le document de Politique énergétique nationale.

Ainsi, le gouvernement du Mali a négocié et obtenu de la Banque Mondiale un financement additionnel au PEDASB d’un montant total de 35 millions de dollars des Etats-Unis, soit 15 050 000 000 de F CFA.

Ce financement devra permettre à l’AMADER de porter, pendant la période 2009-2012, à une plus grande échelle les actions qu’elle a entamées.

Les résultats supplémentaires de l’AMADER attendus en juin 2012, sont, entre autres, de permettre à 28 890 abonnés d’avoir accès à l’électricité, de diffuser 500 000 foyers améliorés, de confier la gestion de 500 000 hectares de forêts aux villageois et de distribuer 180 000 lampes de basse consommation.

Ces aspirations étaient au coeur de la 11e session du Conseil d’Administration de l’AMADER qui s’est déroulée, hier, dans la salle de conférences du restaurant Minkiri sis à Hamdallaye ACI.

La session a été consacrée à l’examen et l’approbation du procès-verbal de la 10e session ordinaire, le rapport d’activités du Président directeur général pour la période du 1er Janvier au 30 juin 2008, la Note sur l’état d’exécution du budget pour la période du 1er janvier au 30 juin 2008, le Programme d’activités 2008 révisé et le budget y afférent, le rapport d’Audit et le rapport de Contrôle interne pour l’exercice 2007.

Le Président directeur général, Ismaïl Oumar Touré, a présidé les travaux. Dans son allocution, il a soutenu que l’année 2008 constitue une période charnière de l’AMADER. Car, selon lui, elle marque la clôture de la phase en cours du Projet Energie Domestique et Accès au Services de base en milieu rural (PEDASB). Laquelle demeure l’épine dorsale des activités de l’Agence.

M. Touré de souligner que l’Agence a poursuivi la mise en oeuvre des recommandations issues de la dernière session.

Ainsi, a-t-il confié, au plan administratif, l’Agence est en train de recruter un Directeur Administratif et Financier.

Au plan opérationnel, elle a poursuivi ses activités et a enregistré des résultats fort appréciables tant au niveau de l’énergie domestique que de l’électrification rurale.

Au niveau de l’énergie domestique, l’orateur de mettre l’accent sur deux axes principaux. Pour ce qui concerne le volet Offre de la composante, il a été mis sous gestion villageoise. Près de 675.000 hectares de formations forestières et plus de 250 marchés ruraux de bois énergie ont été mis en place et rendus fonctionnels dans le cadre de la collaboration avec la Direction Nationale de la Conservation de la Nature.

Le PDG d’affirmer que la plupart des grandes villes du pays disposent désormais de leur Schéma Directeur d’Approvisionnement en bois énergie (SDA) ou en disposeront avant la fin de cette année.

S’agissant du volet demande, sous l’impulsion de l’Agence, il a été a diffusé, au 30 juin 2008 dans les différentes localités du pays plus de 476 000 foyers améliorés. L’AMADER a diffusé également, pendant la même période environ, 43 700 réchauds à gaz.

Pendant le même semestre, ce sont 7 600 réchauds à pétrole qui ont été importés et mis sur le marché. En outre, ce sont environ 43 000 lampes de basse consommation qui ont été diffusées, dont 13 000 au cours du premier semestre 2008.

Au niveau de l’électrification rurale, au 30 juin 2008, ce sont plus de 28 390 abonnés qui ont eu accès à l’électricité dans plus de 170 localités à travers tout le pays.

En juin 2009, à l’achèvement des projets en cours couvrant une cinquantaine de localités, ce sont plus de 40 700 abonnés qui auront accès à l’électricité.

Pour terminer, il convient de souligner que l’année 2008 constitue également l’année préparatoire de la seconde phase du Projet d’Energie Domestique et Accès au Services de base en milieu rural (PEDASB).


Abdoul Karim KONE

07 Aout 2008