Partager

une-3116.jpgEn quittant le pouvoir en 2002, l’ancien président Alpha Oumar Konaré avait promis à ses partisans qu’il ne serait jamais un ancien militant. Il avait également promis de redresser les contre-vérités à la fin de son mandat à la tête de la Commission de l’Union africaine.

Des promesses qui étaient en l’air, car ces treize dernières années, il s’était réfugié dans un silence qui en a déboussolé plus d’un. Heureusement, qu’il a décidé de sortir de son mutisme. Et les signaux sont parlants avec la présence « autorisée » de son épouse Adame Ba Konaré aux festivités du 25e anniversaire de son parti, l’Adéma/PASJ et la publication ce 9 juin d’un livre.

Mais, certains militants veulent plus et souhaitent son implication dans la gestion de l’ancien parti majoritaire alors que d’autres craignent une mainmise de ses partisans sur le parti qui pourrait ainsi basculer dans l’opposition. Il va sans dire que si son retour est vivement souhaité, Alpha Oumar Konaré ne fait pas plaisir à tout le monde.

DAK

L’Indicateur du Renouveau du 1er Juin 2016