Partager

Le 20 janvier, fête de l’armée, est une journée de réjouissances chez les militaires et les paramilitaires, avec en toile de fond des défilés sur les places d’armes. Cette fête de l’armée est aussi un moment pour célébrer l’excellence dans les corps habillés à travers des passages en grades supérieurs et des distinctions honorifiques. Mais, depuis quelques années, une nouvelle réalité voit le jour au sein de la Grande muette, avec des célébrations singulières et budgétivore pour chaque corps.
La gendarmerie a célébré le mois dernier sa Journée nationale. L’armée de terre l’a également fait, récemment imitée par la police qui fêtait la semaine dernière sa Journée nationale. Ici, on ne parle même pas du 22 septembre qui est transformé en Fête de l’armée.

Du coup, l’on s’interroge désormais sur la signification profonde du 20 janvier ? Une date qui symbolise en plus de la naissance de l’Armée nationale, l’unité des Forces armées et de sécurité du Mali. Rendre hommage aux FAMa c’est bien logique mais cela doit se faire dans son contexte et le 20 janvier s’avère le moment le plus propice pour une telle action.

DAK
L’Indicateur du Renouveau Du 08 Octobre 2018