Partager

Moussa Mara ne croyait pas si bien dire : en déclarant que la victoire à l’élection présidentielle de cette année sera avant tout celle de l’argent.
Dimanche dernier, en petits groupes, des électeurs se vendaient aux enchères avec des adjudications qui ont atteint 25 000 F CFA à Bamako, 2000 F CFA dans les quartiers pauvres et des milliers de sacs de riz dans les zones de l’Office du Niger comme à Markala chez Mamadou Igor Diarra et de l’engrais dans les zones cotonnières, prises d’assaut par Bakary Togola, des cadres de la CMDT et du ministère de l’Agriculture.
Tout ceci est la conséquence de l’appauvrissement des populations et surtout la conviction que celles-ci savent que leurs votes ne changent rien à leur triste sort. Pauvre Mali où la recherche de l’argent à tout prix est malheureusement devenue la principale valeur morale !

L’Indicateur du Renouveau du 01 Aout 2018
DAK