Partager

Au sein des populations locales, Barkhane est  plus en plus désavouée. L’opinion publique malienne commence à s’interroger sur l’efficacité de ses interventions. Une telle appréciation est dictée par la recrudescence des attaques terroristes dans le Nord et le Centre. Du coup, l’on se demande que fait réellement Barkhane dont les moyens militaires font rêver plus d’un sur l’éradication du terrorisme.

Au sein de l’opinion publique française également, les pertes enregistrées sur le terrain et le budget alloué à la force font des mécontents. Récemment, une étude a été menée par des organisations indépendantes de la France. Elles font cas d’un mécontentement général des actions de Barkhane. Plus grave, Barkhane ne rassure pas du côté des groupes armés. Ils accusent les militaires français de manquer d’anticipation.

Face à ce désaveu général, les autorités françaises n’ont d’autre alternative que de passer la main à la Force conjointe du G5-Sahel. Un désengagement des forces françaises est plus qu’un impératif pour une opération somme toute improductive.

DAK

L’Indicateur du Renouveau du 24 Octobre 2017