Partager

une-2324.jpgIl y a deux ans, jour pour jour, nos confrères de RFI, Ghislain Dupont et Claude Verlon ont été sauvagement assassinés à Kidal.

Deux ans après, l’enquête n’a point avancé même si l’Etat a décidé, sous la pression des parents, amis et collègues des deux journalistes, de déclasser le dossier. Reste qu’il y a de nombreuses zones d’ombres sur ce double meurtre que les autorités judiciaires maliennes confirment puisqu’elles n’ont jamais pu accéder aux informations détenues par leurs consœurs françaises.

Le black-out reste entier sur le contenu des dernières communications de Ghislain et de Claude ainsi que celles de leur dernier contact tout comme le temps mis pour découvrir leurs corps et bien d’autres choses bien dissimulées. Même si les forces françaises au Mali ont annoncé il y a quelques mois avoir abattu le suspect n°1, on continue à croire qu’il y a une volonté délibérée de cacher la vérité. Mais heureusement, les parents, amis et collègues de nos confrères sont décidés à se battre pour leur mémoire.

DAK

L’Indicateur du Renouveau du 2 Novembre 2015