Partager

Annoncé en perte de vitesse depuis 2013,  Alqaida au Maghreb islamique (AQMI) ne recule désormais devant rien pour faire parler de lui et surtout marquer les esprits. A l’instar de l’Etat islamique, il a choisi de filmer et diffuser l’exécution de ses otages. Ainsi, le groupe jihadiste affilié à Al Qaïda, a publié vendredi dernier à travers Andalus Media présenté comme l’organe de communication d’AQMI, la vidéo de l’exécution par armes à feu de deux Maliens ( Mohamed Ould Beih et El-Hussein) accusés de collaboration avec les forces militaires françaises au Mali dans la traque  des jihadistes au sahel.

Il est reproché au premier d’avoir été recruté comme informateur  des Français  et au second d’avoir montré des caches d’armes de jihadistes.

Cette vidéo intitulée « Traîtres 2 » fait suite  à une autre, « Traître » diffusée en décembre 2015 sur  l’exécution, pour les mêmes motifs, de deux Maliens et d’un Mauritanien. Selon des proches des victimes, les personnes exécutées ont été dénoncées par des combattants au sein des groupes armés pourtant signataires de l’accord de paix. Avec ces gens qui font un double jeu, de moins à moins de personnes s’aventureraient à collaborer avec les forces maliennes et étrangères dans la lutte contre les terroristes.

DAK

07 Novembre 2016