Partager

Après la démission, il y a 48 heures, du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, un autre ministre est dans le pétrin. On peut dire que le gouvernement traverse en ce moment une passe difficile. Après la démission de Mamadou Ismaël Konaté qui a violemment critiqué le régime d’IBK, un autre ministre est dans l’œil du cyclone. Il s’agit du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, plus que jamais décriée pour avoir laissé des femmes de Kidal s’afficher avec des drapeaux dits de l’Azawad lors d’une cérémonie officielle tenue à Bamako.

Un fait gravissime doublé de légèreté qui va conforter les aventuriers de Kidal dans leur hallucination que le Mali finira par accepter leur projet séparatiste. Mme Traoré Oumou Touré « wanted » ? Ce ne serait que justice dans un pays où les gens commencent à se comporter n’importe comment, et en toute impunité…

DAK

L’Indicateur du Renouveau du 29 Novembre 2017