Partager


Le mercredi dernier, sur l’Avenue de l’OUA, un véhicule de la police nationale est tombé en panne créant un grand désordre. Très mécontents, certains usagers n’ont pu tenir leur langue.

En réalité ça fait mal de voir un véhicule de la police nationale tomber en panne sèche (dit-on), au beau milieu d’une route principale. Il s’agit d’une grue dont le numéro est: PRM-8510 et qui transportait des motos saisies pour infractions diverses.

C’était aux environs de 17 heures non loin du carrefour de Daoudabougou. Il avait à bord 2 policiers qui semblaient être gêné de la situation. En effet, ç’aurait été le véhicule d’un citoyen lamda, les policiers avec leur grue allaient l’embarquer pour ensuite pénaliser le proporitaire. Ce n’est pas la 1ère fois qu’un véhicule de la policie nationale tombe en panne (sèche surtout) sur l’avenue de l’OUA.

Mais il serait mieux d’éviter les heures de pointe. Car, tenez-vous bien, le mercredi dernier, le véhicule tombé en panne avait occassionné un embouteillage sur la voie jusqu’au pont des Martyrs, soit sur un peu plus de 3 kilomètes.

Comment les policiers peuvent-ils réussir leurs missions s’ils ne sont pas dans les conditions?

Dado CAMARA

11 Aout 2008