Partager

La candidate à l’élection présidentielle du 28 juillet, l’honorable Haïdara Aïchata Cissé dite « Chato », a animé un grand meeting dans la salle de spectacles Siramory Diabaté de Koulikoro.

C’était une véritable démonstration de force, tant la salle de spectacles Siramory Diabaté était pleine à craquer de militants et sympathisants, venus de Bamako et environnant pour soutenir la députée élue à Bourem. Dans une atmosphère très festive, le coordinateur de la région de Koulikoro, Boubacar Diallo, n’a pas manqué de rappeler les qualités de la candidate. Selon lui, elle incarne toutes les valeurs pour diriger le Mali.

Expliquant le choix de la ville de Koulikoro pour la tenue de ce meeting, Boubacar Diallo dira que l’honorable Cissé a été surprise de l’accueil que la population lui a réservé, il y a deux semaines. «Chato n’est pas seulement une grande dame. C’est une valeur, un symbole, un leadership. La dame de fer s’est taillé une image de choix dans les monts et sable de la deuxième région administrative. Nous pensons que Chato est la personne qu’il faut pour gérer ce pays. Nous l’avons vue quand il n’y avait plus de médicaments dans nos hôpitaux, nous avons vu Chato quand le pays était sous la menace des bandits armés, nous l’avons encore vue depuis les événements de mars 1991», a-t-il expliqué.

Pour Papa Issouf Traoré, maire de la ville de Koulikoro, Mme Haïdara est une femme militante dévouée pour ce pays. « Elle a joué une part importante dans la résolution de la crise du Nord. Si nous avons parmi nous de braves femmes qui veulent honorer ce pays, je ne manquerai pas de le soutenir. En plus des femmes de Koulikoro, sachez que toute la population de ma ville vous soutient. Le choix de la ville de Koulikoro pour le lancement de la campagne nous tient au cœur», a déclaré l’élu municipal.

En témoignage, une Koulikoroise trouve en Aïchata Cissé l’exemple. « Je suis ici tout simplement parce que je suis une femme comme Chato. Nous sommes heureux qu’elle ait lancé le défi de en se présentant comme candidate. Nous allons mourir pour toi », a lancé Mme Ami Konaté, enseignante de son état.

A son tour, le représentant des jeunes de Koulikoro, Soumaïla Diallo, a fait part des préoccupations des jeunes avant de dire : «La solution pour palier au problème de chômage est l’élection de Chato à la tête de la Magistrature suprême ».

Prenant la parole, Haïdara Aïchata Cissé dite « Chato » a rappelé qu’elle ne peut que se réjouir de la mobilisation des habitants de Koulikoro. « Je n’ai pas regretté de venir à Koulikoro pour le lancement de la campagne dans la mesure où vous venez de me prouver votre affection. Je ne vais jamais vous décevoir. La manière la plus efficace de m’aider, c’est d’aller voter le 28 juillet 2013», a-t-elle rassuré, visiblement émue.

Selon elle, le Mali a aujourd’hui besoin d’un homme intègre, un président qui sache dire non à l’extérieur et aux gens qui veulent agresser notre pays. Des qualités que Mme Haïdara estime revêtir une fois à la tête du Mali. « Ma candidature est une décision que j’ai prise après une longue réflexion. Je suis candidate parce que je crois fermement que je peux diriger le Mali », explique-t-elle. Avant d’ajouter : «Il faut reconstruire le Mali, mon slogan c’est : « le combat des femmes et des jeunes pour le Mali fort »». En outre, elle a profité de l’occasion pour étaler son projet de société lequel a pour objectif la promotion des jeunes, la création de 500 mille emplois en 5 ans, soit 100 mille emplois chaque année, et l’aménagement de 200 mille hectares pour les femmes.

Ibrahim M.GUEYE

Le Prétoire du 15 Juillet 2013.